Nous sommes prêts !

Nouvelle ambiance ufologique.

La divulgation est maintenant entre les mains
des media traditionnels.

Appréciez le spectacle !

La presse publiera sous peu, les informations qui concernent les phénomènes que nous ne savons pas encore comprendre et encore moins expliquer.

L’Académie d’Ufologie publie maintenant une affaire classique remarquable, par semaine et tous les jours de courts messages comportant des informations majeures ignorées par la presse.

Ce site Internet est un site d’information instantanée et éphémère.

Il n’y a plus d’archives des anciennes publications.

19 février 2024

La série « Paradigm Shift » explore la possibilité d’une présence extraterrestre

« Paradigm Shift » avec Stephen Bassett, un vétéran défenseur de la divulgation PAN/ET, a fait ses débuts sur le réseau de streaming TV UNIFYD.

La série en six parties présente un large éventail de témoins oculaires, de cinéastes et de divers experts en OVNI/ET discutant de la possibilité qu’une présence extraterrestre visite la Terre depuis longtemps ainsi que du fait que cette information a été cachée au public américain via un long embargo sur la vérité de 77 ans.

La série est créée, produite et réalisée par Serena DC, une réalisatrice de documentaires nominée aux Emmy Awards.

« Ce nouveau programme captivant explore les mystères entourant les phénomènes aériens non identifiés, le secret gouvernemental et le rôle que joue Hollywood dans la formation de la perception du public », a déclaré Serena DC. « Steve Bassett est un chercheur chevronné sur les ovnis et un activiste de longue date en matière de divulgation qui apporte des histoires personnelles, des aperçus historiques et une perspective prospective sur la divulgation et la présence extraterrestre. Des transformations personnelles des sceptiques aux histoires de nouveaux croyants, en passant par les profonds impacts psychologiques que les rencontres paranormales peuvent produire, Steve et ses invités modifieront sûrement la compréhension du spectateur de l’univers et des vérités cachées qu’il contient.

Paradigm Shift, les six premiers invités incluent Sean Jablonski, producteur hollywoodien de la série télévisée Project Blue Book ; Mike Mazzola, réalisateur de documentaires sur les ovnis, dont les films incluent Rencontres du Cinquième Type et Unacknowledged ; Dan Harary, auteur du roman de science-fiction After They Came ; Earl Grey Anderson, directeur de la section Californie du Sud du MUFON ; Paul Stonehill, un expert chevronné en matière d’ovnis sur l’histoire de l’activité extraterrestre russe et chinoise ; et Serena DC elle-même, dont les projets précédents sur le thème des ovnis incluent We Are Not Alone, Interview with the Extraterrestrial, Contact: The CE5 Experience et The Marfa Lights.

Bassett est un activiste politique chevronné, défenseur de la divulgation UAP/ET et directeur exécutif du Paradigm Research Group (PRG). PRG a été fondée à Washington, D.C. en 1996 pour mettre fin à un embargo imposé par le gouvernement sur la vérité sur les phénomènes extraterrestres.


Le rapport CARET : preuve de la rétro-ingénierie des OVNIS ?

LES MYSTÉRIEUX « DRONES » DE CALIFORNIE

Des nouveaux types d’ovnis, ayant une apparence très étrange et visiblement sans pilotes

.

En 2005, eu lieu des observations d’ovnis d’un type très étrange et complètement différents des engins observés jusqu’à maintenant. Ils sont vraisemblablement sans équipage, et font penser à des « drones » (les avions télécommandés sans pilotes). Ils ont été vus et photographiés à plusieurs endroits de la Californie. Les appareils aperçus à plusieurs endroits différents se ressemblent à quelques détails près. Ils semblent fabriqué à partir de plusieurs éléments que l’on pourrait dire « standardisé », et parfaitement identiques, que l’on aurait assemblé de façons différentes.

 

Une photo d’un ce ces engins, prise dans la région de Bakersfield (californie):

Mais l’apparition de ce type d’ovnis n’est en fait pas nouveau. Depuis 1979, on a signalé de nombreuses observations d’objets ressemblant fortement à ceux qui ont étaient aperçus en Californie.

 

Plusieurs témoignages nous sont connu de ce type d’ovni.

 

Carte des observations en Californie:

Dans les années 1980, à la base de Barksdale (de l’U.S. Air Force) en Louisiane, un témoin déclare avoir aperçu un engin de type « drone » qui était exposé dans un hangar à l’occasion d’un show aérien. Très vite, il a été prié de sortir du hangar par le personnel militaire. « J’ai vu cette chose dans un hangar à la Base de l’Air Force de Barksdale en Louisiane, à l’une des journées portes-ouvertes, il y a environ une vingtaine d’années (il suppose d’après ses souvenir en 1987). C’était une présentation statique (montée sur une sorte de chariot), et il y avait des gens autour (des visiteurs du show aérien). C’était une présentation d’un contractant de l’aérospatiale, j’ai oublié lequel ».

 

L’enquêtrice Linda Moulton Howe rapporte qu’en 1995 à Tucson, en Arizona:

« Un drone en forme de « libellule » est descendu à moins de 6 mètres de la tête d’un randonneur qui m’a parlé de cette rencontre la semaine passée, il était vraiment effrayé, mais ne voulait pas que le gouvernement remonte jusqu’à lui s’il s’agissait d’un projet secret dont personne n’est sensé être au courant. Il a eu une mauvaise expérience il y a de cela une dizaine d’années, dans les années 80 à propos d’un black-project (1) et a été menacé. Mais parce que j’ai rapporté des témoignages visuel, avec ou sans véritables noms et endroits, il a accepté de me parler car il voulait savoir ce qu’était effectivement ce drone à l’allure de libellule. »

 

Le témoignage de « Shirley » sur l’observation au Sequoïa National Park:

En mai 2005, au Sequoïa National Park, en Californie, une femme s’appelant « Shirley » (pseudonyme), une technicienne retraitée du Département des Services du Développement de la Santé Mentale, à Central Valley, en Californie, a vue ce type d’objet. Elle s’est arrêtée à un poste des gardiens du parc et à demandé son chemin à un gardien en uniforme lorsqu’elle à été frappée de voir ce qui ressemblait à une grande « libellule » se déplaçant dans le ciel. Quand Shirley a vu les photos (des « drones » diffusé sur internet) elle a reconnu l’objet comme étant celui qu’elle avait vu. Elle raconte: « J’ai demandé au garde, « Qu’est-ce que c’est? » Et il a répondu d’un air détaché : « Oh, oui, on m’a dit que c’était une sorte d’appareil de communication. Il est supposé aider le Service du parc à surveiller les problèmes comme les incendies et autres ». C’est là toute son explication. »

 

Un autre témoignage et celui de Mr. John Smith (pseudonyme), sur son observation à Birmingham, en Alabama en mai 2006, ou il fit une photo:

« J’ai pris cette photo dans le courant du mois de mai 2006, dans un secteur résidentiel de Birmingham, en Alabama, où j’avais des affaires en cours. Je me suis servi d’un appareil numérique de marque Canon. Mes regards étaient portés vers une nouvelle construction, quand j’ai entendu un son assez diffus, comme celui d’un transformateur qui rayonne. J’ai regardé tout autour, et finalement j’ai levé la tête. J’ai alors vu une sorte d’appareillage électrique qui émergeait du poteau électrique. Quand je me suis déplacé pour mieux regarder, la chose avair l’air de flotter en l’air. Je me suis dit que ce devait être un effet d’optique, et j’ai pensé que c’était probablement rattaché aux câbles, et que ce devait être une sorte de dispositif utilisé pour le chantier. J’ai pris une photo, puis je me suis éloigné pour essayer de demander à quelqu’un de quoi il s’agissait. Quand je me suis retourné pour regarder à nouveau, il n’était plus là. Je pense qu’il était environ 15 heures. C’était étrange, mais je ne souhaitais pas me trouver impliqué en quoi que ce soit. Alors je suis parti. »

« Je me suis souvenu de cet engin quand j’ai vu la photo sur le site de Coast to Coast. Je n’en sais pas plus, sauf que j’ai constaté une autre chose étrange ce jour-là. J’ai vu deux camionnettes neuves identiques, avec des remorques cubiques près du chantier. Les remorques ressemblaient à des mobile-homes, et il en sortait de gros câbles. Les camionnettes et les remorques avaient l’air étrangement neuves, impeccables, sans aucune inscription. L’une des camionnettes était de couleur noire, sa remorque était blanche, et l’autre attelage était entièrement blanc. Elles donnaient une impression vraiment étrange. Je pense que c’étaient des modèles Dodge. Elles étaient garées près du chantier poussiéreux. J’ignore si ça pouvait avoir un rapport avec ce que j’avais vu en l’air, mais je ne sais pourquoi la pensée m’a traversé l’esprit. »
Drone Birmingham

 

Un autre témoignage anonyme d’une Femme sur ce qu’elle a vu au Lac Tahoe, en Californie le 5 Mai 2007, est parvenu au MUFON (Mutual UFO Network). Le voici:

« J’ai parlé avec quelques amis pendant la semaine écoulée, parce que je me demandais à qui je pourrais envoyer ce rapport, et un collègue m’a suggéré le Mufon, alors vous êtes les premiers auxquels je m’adresse.
Mon mari et moi étions allés pour le week-end au Lac Tahoe. Nous sommes partis le vendredi après-midi, et sommes revenus lundi matin. Ce samedi vers 19 heures, je sortais pour aller chercher un pull dans la voiture, quand j’ai vu cette chose dans le ciel. Je pense qu’elle était assez proche, mais au-dessus du sommet des arbres. Elle se déplaçait lentement en tournant, vers ma droite.

J’étais très surprise et sous le choc au début, et j’ai voulu prendre une photo, mais notre appareil était dans la maison, alors j’ai utilisé mon cellulaire avant que l’objet disparaisse derrière le toit de la maison. J’ai couru pour faire le tour, et j’ai crié à mon mari de sortir pour me rejoindre. Nous sommes parvenus à l’arrière de la maison et nous l’avons aperçu où moment où il disparaissait derrière une rangée d’arbres. Mon mari ne l’a pas bien vu, mais suffisamment quand même pour se convaincre qu’il s’agissait d’un phénomène très étrange.
Nous avons décidé de faire un tour en voiture dans les environs, pour tenter de l’apercevoir à nouveau, mais ça ne s’est pas produit. Nous ne l’avons pas vu le lendemain. Du fait que nous avions loué le chalet pour le week-end, nous ne connaissions aucun des autres vacanciers dans le coin, mais j’étais prête à parier que d’autres personnes avaient du le voir. Il avait été bien visible, et son aspect ne devait pas manquer d’intriguer. J’étais un peu effrayée, mais mon mari n’avait pas l’air de s’en inquiéter. Il était davantage intéressé par le phénomène, mais plutôt serein »
Il avait souhaité prolonger l’excursion pour tenter de le retrouver, j’aurais pour ma part préféré rentrer ! L’objet n’avait fait aucun bruit, sauf que j’avais pu distinguer un son très faible, difficile à décrire, mais comme une sorte de vibration. Nous avons tous les deux entendu ce bruit, mais assez brièvement. Il s’est déplacé en ligne droite en passant au-dessus de la maison, mais lorsque nous l’avons observé de l’autre côté, tandis qu’il disparaissait derrière les arbres, il a effectué un virage très serré. Ca ne se déplaçait pas comme un hélicoptère ou un avion, il était très « précis ».
Pendant notre excursion nous avons rencontré quelqu’un qui se promenait à quelque distance et nous lui avons demandé s’il l’avait vu, mais ce n’était pas le cas. Ensuite, nous lui avons demandé s’il avait entendu un bruit étrange, en essayant de lui représenter au mieux ce que nous avions entendu, et il a répondu que c’était bien possible, mais sans être sûr de rien. A ce moment-là, ça faisait bien 20 minutes que nous avions vu cette chose. »

 

Le témoin « Chad » (pseudonyme) raconte ce qu’il a vu au Lac Tahoe, en Californie:

« C’était en avril dernier, ma femme et moi étions en train de nous promener lorsque nous avons remarqué un très grand « vaisseau » dans le ciel, d’apparence très étrange. Ma femme a pris une photo avec son téléphone portable. Quelques jours plus tard, un ami (et voisin) m’a prêté son appareil et il m’a accompagné pour prendre des photos de cet engin. Nous l’avons retrouvé, et nous avons pris plusieurs images très bien définies. a été prise juste en dessous de cette chose, et je dois remercier mon ami parce que je n’aurais pas eu le courage de m’approcher suffisamment pour la prendre moi-même !

L’engin est pratiquement silencieux et il se déplace en douceur. Il se déplace habituellement lentement, jusqu’à ce qu’il décide de décoller. Il se déplace alors très rapidement et on le perd de vue en un clin d’œil. Je souhaite plus que tous comprendre de quoi il s’agit, et pourquoi cette chose se trouve là ?
Nous avons découvert votre radio grâce à Google et j’ai déjà suivi plusieurs de vos émissions. J’ai pensé que si quelqu’un pouvait me venir en aide, ce pourrait être un de vos animateurs ou de vos auditeurs. J’ajoute que je suis profondément choqué par cette chose. Je n’ai jamais rien vu de tel de toute ma vie… En ce qui concerne l’endroit : je préfère ne pas le préciser pour le moment. »

 

Il y aura par la suite ce nouveau témoignage de « Chad » :

« Merci infiniment d’avoir publié mes photos ! J’espère que quelqu’un pourra nous dire de quoi il s’agit… Pour commencer, j’observe cette chose très souvent. Depuis qu’elle est apparue, j’ai du la voir environ huit fois. Mon ami et moi sommes retournés le lendemain du jour où nous avions pris les photos, mais la chose n’était plus là. Alors nous avons essayé le jour d’après, et nous l’avons vue de nouveau au bout d’une trentaine de minutes, et nous l’avons suivie pendant un moment. La plupart du temps je peux la voir de chez moi par les fenêtres, assez éloignée. et je tombe dessus une fois sur deux, dans mes balades, il m’est arrivé de la voir de très près. C’est très facile de la photographier et… de nombreux voisins, à part mon ami, l’ont vue également.
L’engin est presque totalement silencieux, mais pas tout à fait. Il produit une sorte de bruit comme des « crépitements ». Ce n’est pas facile de les décrire, c’est par intermittence et assez faible, juste assez pour qu’on le remarque. Parfois on entend un léger bourdonnement, assez mécanique, un peu comme lorsqu’on s’approche de lignes à haute tension. Mais ça n’a rien de commun avec les moteurs à réaction, la plupart du temps c’est très régulier.
Il se déplace comme un insecte. Si vous avez déjà observé une araignée d’eau, c’est à ça que ça ressemble. Le plus souvent c’est TRES lent et très régulier, mais de temps en temps il se met à tourner très rapidement et change de direction TRES vite pour aller dans une autre direction, puis il s’arrête, et le processus se répète. Il y a quelque chose d’assez peu ordinaire dans ses déplacements.
Je dois dire également que j’ai eu des maux de tête à quatre reprises la semaine dernière, ce qui ne m’arrive pratiquement jamais. Mon épouse se sent très fatiguée depuis peu. Elle est enceinte d’environ un mois, et le médecin lui a dit qu’il est normal pour elle d’être fatiguée, mais je m’inquiète quand même parce que sa fatigue me semble trop grande. Au fond je me demande si cet « engin » ne dégage pas une sorte de rayonnement ou quelque chose de ce genre. Comme je vous l’ai dit, c’est un peu comme lorsqu’on s’approche de lignes à haute tension. Je suis donc préoccupé pour notre santé, surtout à cause du bébé. J’ignore s’il y a un rapport avec cette chose mais, à nouveau, je souhaite vivement que quelqu’un ait la réponse à ces questions !  »

 

Viens le témoignage de Rajinder Satyanarayana, qui a vu et aussi photographié l’ovni, à Capitola, en Californie:

« Cette semaine, je rendais visite aux parents de ma fiancée à Capitola (en fait, nous venions leur annoncer notre prochain mariage). Nous étions en train de dîner à l’arrière de la maison, quand nous avons remarqué cet « objet », qui se trouvait immobile dans le ciel. La caméra était à portée de main parce que nous venions de nous en servir. J’ai alors essayé de prendre quelques images. Il est passé au-dessus de la maison peu après, aussi j’ai couru pour le suivre dans la rue, devant la maison, et j’ai essayé de prendre d’autre images en essayant de ne pas trembler (mais ce n’était pas évident). Ensuite il est descendu à la verticale d’un poteau de téléphonie, et j’ai pu faire quelques autres clichés, après quoi il s’est éloigné assez rapidement. J’ai cru qu’il avait disparu, mais il était encore visible, et j’ai encore pris d’autres photos.
A un certain moment une voiture s’était arrêtée et le conducteur a vu l’objet. Personne n’avait la moindre idée de ce que ça pouvait être, mais tous les occupants de la voiture avaient l’air effrayés. Après que l’objet soit parti, ils m’ont suggéré de prévenir les journaux, puis ils se sont en allés.) Je ne suis pas sûr que d’autres personnes du voisinage aient vu cet engin, parce que ce n’est pas ma résidence, mais je suis certain que d’autres gens ont du l’apercevoir. C’était tellement étrange et si proche qu’on pouvait difficilement l’ignorer. Après qu’il soit parti et que j’aie repris mes esprits, j’ai constaté que mes mains tremblaient; je n’ai pu m’empêcher de trembler pendant près d’une heure. Il est évident que nous avons passé le reste de la soirée à parler de cette chose. Personne n’avait de réponse à formuler (et c’est quand même étonnant, parce que le père de ma fiancée est ingénieur en mécanique).
Nous avons fait parvenir une copie des photos au journal local, mais je n’ai aucun retour pour l’instant. Je ne sais pas combien de temps ça peut prendre. A signaler également qu’il y avait des sortes d’inscriptions sur cet objet, que je n’ai pas pu déchiffrer (je lis couramment l’Anglais et l’Hindi). On peut les voir sur certaines des images. Quoi qu’il en soit, j’ai ouvert un compte Flickr où j’ai placé les meilleures photos. Je n’ai aucune idée de ce que ça pourrait être, aussi j’espère que d’autres auront vu la même chose. »

 

Et puis le témoignage de « Stephen » sur l’observation avec prise de photos le 5 mai au Parc de Big Basin (50 kms au nord-ouest de Capitola):

« Salut à tous, okay, par où commencer ? J’étais hier dans le Parc de Big Basin pour le devoir de classe dont je vous ai parlé depuis deux semaines – pour ceux qui l’auraient oublié, le thème consistait à photographier quelque chose en plan serré, sur un fond infini, afin de rendre le contraste entre les plans, et de jouer avec la profondeur de champ, etc – J’avais choisi de photographier quelques plantes/fleurs qui poussaient là, avec les renforts de la vallée dans le fond – J’utilise toujours le Rebel XT, je j’avais acheté dégriffé sous le label SLR, donc j’étais concentré sur ma mise en place dans le viseur, quand j’ai remarqué cette chose au loin qui semblait avoir surgi de nulle part.

J’ai observé à l’oeil nu, et j’ai vu cette chose énorme en train de flotter en l’air, en tournant très lentement sur elle-même, avec quelques saccades – comme par réflexe j’ai pris une autre photo, cette fois centrée sur l’objet, et j’ai voulu me redresser, mais j’ai failli perdre l’équilibre parce que j’étais perturbé.
J’ai encore pu prendre une autre photo, mais qui est sortie plutôt floue, et puis la chose a soudain disparu – du genre ‘elle est là/elle n’y est plus’ – J’ai placé les images en documents attachés afin que vous puissiez vous faire une idée avant que je décide d’en faire quelque chose – est-ce que ça va faire les infos du soir – j’aimerais bien un retour d’opinions avant de prendre une décision – Je vous envoie le tout, la première est celle où l’objet est apparu alors que j’allais photographier mes fleurs; mais je voulais que vous puissiez voir toute la séquence – Désolé, je n’ai que ces 3 images, mais cette chose n’est pas restée plus de quelques secondes.
J’ai l’intention de retourner là-bas pour le week-end avec mon appareil, et j’invite ceux que ça intéresse à m’accompagner – J’ai sérieusement l’intention de me balader toute la journée dans le coin pour voir si ça recommence. Si ça se reproduit, je pendrai un million de clichés – je pense sérieusement que vous devez absolument voir cette chose pour pouvoir le croire, alors ceux qui veulent m’accompagner n’ont qu’à se faire connaître – plus nous serons nombreux mieux ce sera, parce que je n’ai pas besoin de vous dire que je me retrouve dans une position très inconfortable, et j’aimerais que d’autres puissent témoigner avec moi. »

 

Une femme anonyme adressera son témoignage à Linda Moulton Howe, sur ce qu’elle a vu Parc National Yosemite, en Californie:

« Hi Linda, une de mes amie est tombée sur vos récents rapport à propos du « drone aérien » qui a été observé dernièrement en Californie et me les a immédiatement transmis avec ce commentaire: « Veux-tu ton paiement en billets de cinq ou de dix ? » La raison en est que l’été dernier j’ai emmené mes deux garçons faire du camping au parc Yosemite et j’ai rencontré ce que je pourrais appeler un ovni (objet volant non identifié). J’ai raconté l’histoire à une de mes amie de longue date et collègue, qui a fait de son mieux pour me croire mais qui n’a pas pu accepter l’histoire telle-quelle. Nous avons fait un pari d’amis (20$) qu’a un moment ou un autre, quelqu’un d’autre verrait ce que j’ai vu et fournirait des informations qui soutiendraient ce que j’ai vu. Vos récents rapports montrent une telle ressemblance avec ce que je lui ai décrit, qu’elle m’a payée sans discuter.

Je vous envoie également un dessin de ce que j’ai vu. Ce n’est pas vraiment conforme à vos images, mais ça s’en approche.
J’ai un repère précis pour vous dire que ça s’est passé le 10 Juin 2006. C’était une demie-heure avant le coucher du soleil. Nous étions à dix minutes de notre campement. Nous cherchions des baguettes pour faire des brochettes de marshmallow.
Nous avons d’abord remarqué cette ‘chose’ qui était pratiquement au-dessus de nous, frôlant la cîme des arbres. Elle se déplaçait extrêmement lentement, visiblement sans efforts. Comme vous pouvez le voir sur le dessin, ça se composait de deux formes très allongées, raccordées à un anneau. Les bras étaient comme sur vos photos, bien que n’ai pas discerné de lettres. Mais il commençait à faire sombre. Du sommet de l’anneau surgissaient des antennes recourbées, comme sur les photos. Il y avait une différence, toutefois, parce qu’il y avait aussi une sorte de « bras » qui descendait de l’anneau. J’ignore à quoi tout ça pouvait servir, puisque je ne l’ai vu que se déplacer.
Je n’ai pas une oreille très sûre depuis quelques années, aussi je ne peux pas vous dire si ça faisait du bruit, mais mes deux fils m’ont dit qu’ils se souvenaient avoir entendu une faible son de craquements, comme dans les autres descrïptions. J’ai davantage ressenti un ‘feeling’ qu’un son. Comme si vous vous représentiez le bruit des pales d’un hélicoptère, en beaucoup plus rapide, plutôt que de l’entendre. Mais c’était très faible.
Je n’étais pas très rassurée. J’ai assez d’expérience pour réaliser quand quelque chose « cloche », et c’était le cas. J’ai toujours pratiqué le camping, et c’est la première fois que j’observais une chose aussi étrange dans le ciel. Les garçons étaient fascinés, et le plus grand (il a 10 ans) s’est mis à braquer sa torche sur l’objet pour mieux le voir. C’était une torche très puissante que lui avait offerte mon ex-mari.
Je n’ai même pas eu le temps de réagir quand il a fait cette chose, et c’est là que c’est devenu étrange – on aurait qu’à l’instant où il a été éclairé, il a opéré un mouvement brusque et a changé de direction. Les garçons ont trouvé ça plutôt amusant. Ils l’ont traqué de nouveau, pour l’éclairer, et il a encore changé de direction. Naturellement j’ai couru vers eux, et c’était mon premier geste depuis que j’avais commencé à voir cette chose. Ils ont recommencé trois ou quatre fois, puis il n’a plus réagi, et s’est arrêté. Il s’est trouvé comme suspendu en l’air, tout à coup, sans avoir eu l’air de ralentir. Je dois dire que c’était encore plus impressionnant de voir cette chose totalement immobile que de la regarder évoluer. Du coup les garçons se sont arrêtés sur place. Il est resté comme ça environ 5 secondes, et il s’est remis en mouvement.
A compter de cet instant, il a maintenu sa direction (en se déplaçant toujours très lentement), et les saccades n’ont pas repris. On pourrait considérer qu’il se déplaçait comme l’évoquent les autres rapports, comme un « insecte d’eau », mais dans notre cas il avait seulement semblé réagir aux flashes de la torche, pas spontanément.
Je dois reconnaître que l’attitude des garçons m’a beaucoup surprise, et ça m’a détendue. Il y avait également le fait que cette chose avait eu l’air d’être perturbée chaque fois qu’elle était éclairée, ça lui donnait en quelque sorte un aspect vulnérable. Je pense que je n’ai pas été terrorisée, parce que j’ai toujours gardé le contrôle. Bien sût, j’étais avant tout préoccupée pour mes garçons, mais je les voyais rire en lançant des éclairs vers cet objet, et ça m’a donné l’impression qu’il n’y avait rien à craindre (que ce fut vrai ou non). Nous n’étions pas en présence d’un de ces « Ovnis » inquiétants qu’on nous montre parfois, donc je n’avais même pas pensé à des aliens ou des monstres. En fait, quand j’ai commencé à « rationaliser », j’ai pensé à un engin qui pouvait être en rapport avec les prévisions météo. En y réfléchissant à nouveau pour vous écrire, c’était plus étrange qu’effrayant.
Cette chose ne s’est pas du tout volatilisée comme vous le mentionnez dans votre article. Elle se déplaçait dans la direction de notre campement, aussi nous l’avons suivie en rentrant, et nous sommes arrivés à notre tente alors que le soleil se couchait. Il a continué sa route, et nous ne l’avons plus revu, le lendemain non plus.
Mon aîné plus particulièrement a commencé à poser beaucoup de questions quand tout ça était terminé, mais je n’avais pas de réponses à lui apporter. Je lui ai parlé de mon idée, concernant la météo, et il a semblé s’en contenter, mais je ne lui ai pas caché que je n’étais sûre de rien. J’avais vraiment de la chance que tout se soit bien passé, que ça n’ait pas été si effrayant, parce que je ne vois pas comment je m’en serais sortie autrement pour expliquer le phénomène ou pour les calmer.
Une dernière chose : environ une heure après cet évènement, alors que j’étais sur le point de m’endormir, j’ai entendu un bruit extrêmement fort – suraigu – dans le lointain. On aurait dit que ça venait de très loin, mais avec encore suffisamment de force pour nous surprendre. C’était une sorte de buzz, mais très puissant et très bref. Je n’ai aucun moyen de savoir si c’est en rapport avec l’engin, mais je ne devais pas omettre de vous en parler. Je me relis, et je constate que j’ai été assez bavarde dans cet email. Désolée si je me répands, mais c’est arrivé il y a près d’un an, et pendant tout ce temps je n’ai pas eu la moindre occasion de vider mon sac sans avoir à me demander si les gens n’allaient pas appeller les blouses blanches pour venir m’embarquer. Pour les mêmes raisons, j’ai demandé aux garçons de ne pas trop en parler, au moins pas en classe. Naturellement ils en ont déjà parlé à tous leurs amis, mais ça n’a pas tellement inquiété les gens. »

 

Linda Moulton Howe reçu encore ce mail d’une lectrice habitant à Van Buren, dans l’Arkansas, une banlieue de Fort Smith:

6 Janvier 2008
« Chère Linda,
Je vous confirme par écrit que je suis pratiquement certaine d’avoir vu un drone à Fort Smith, Arkansas. Le plus étrange est que je l’ai pris au début pour un hélicoptère, puis j’ai réalisé que ça ne faisait pas le bruit caractéristique d’un hélicoptère. J’ai alors regardé de nouveau, et j’ai vu cette partie supérieure avec les piques en forme de cône, et j’ai réalisé de quoi il s’agissait (les drones en photos sur Earthfiles.com).
J’étais tellement choquée que je n’ai pas eu le réflexe de demander à quelqu’un de prendre l’objet en photo. Mon portable est d’un modèle ancien, et sa fonction caméra n’est plus très fiable.
Néanmoins, je raconte ce que j’ai vu.
J’ai également demandé à ma soeur si elle serait d’accord pour raconter son expérience dans l’Oklahoma il y a plusieurs années. Quand je lui avais raconté ce que j’avais vu, elle m’a dit qu’elle avait vu le même genre de chose.
Sincèrement, »Melody McIver Thaxton. »

Ce que l’on peut constater, c’est la concentration des observations en Californie. Et les photos que les témoins sont parvenu à prendre. Il y a bien « quelque chose », ce n’est pas une « hallucination ». Et, bien que l’on pourrait penser à un canular, l’estimation de la taille de l’objet est de plus de dix mètres.

 

Les révélations d’un certain « Issac ».

En juin 2007, parvient aux rédactions de plusieurs magazines traitant des ovnis, des révélations d’un homme se faisant appeler « Isaac ». Il fournira plusieurs pages de documents, assez « pointu », dans sa dimension « scientifique ». Il s’agissait d’un rapport qu’il avait gardé par-de-vers lui, quand il avait travaillé sur un projet secret du Ministère de la Défense des Etats-Unis, qui s’appelait le « Projet CARET ».(2) Apportant des « preuves » supplémentaires, que ces « drones » seraient bien une « technologie extraterrestre », récupéré par les militaires Américains. (A la suite de « crash » ou de « transfer de technologie », on ne lui a rien dit, à l’époque sur leur provenance exacte). Il fournira aussi de nombreuses explications sur les « drones » en question. Faisant comprendre, que nous aurions à faire à des engins (issus d’un savoir scientifique E.T.), en fait construit et utilisé par les Autorités Américaines.

 


Ces textes sont publiés sous licence Creative Commons
Paternité-Partage des Conditions Initiales à l’Identique 3.0 Unported

 


Voyez notre Cyber-Ours (mentions légales)

 

Translate »