Bienvenue !

To see this page in YOUR language,
click on the translator at the Top-Right of this page.

Logo

L’enjeu de l’Ufologie, c'est:
– une refonte du discours officiel sur ce qu’est la réalité,
– l’ouverture de la rationalité,
– la conquête des divers niveaux de réalité révélés par la transdisciplinarité.

Voir la liste partielle de nos publications en colonne de gauche,
Pour rechercher une publication archivée,
utilisez le moteur de recherche.


4 novembre 2019

Deux thèmes de choc au Café Ufológico RIO54 d’octobre à Buenos-Aires

L’HISTOIRE DE LA PLANÈTE UMMO
ET LA RECONNAISSANCE DES OVNIS
PAR L’ARMÉE DES ÉTATS-UNIS

 

À l’ouverture de la réunion d’octobre, le coordinateur Rubén Morales a vivement remercié Jacky Kozan, coordinateur de l’Académie d’Ufologie de France, qui a envoyé un message déclarant mot pour mot: « Les comptes rendus des réunions du Café Ufológico RIO54 sont passionnants et les thèmes choisis chaque mois sont très judicieux. Ils sont un exemple pour l’ufologie moderne. Toutes nos félicitations à Rubén, Mario et leur équipe. » De plus, l’Académie d’Ufologie publie sur son site les résumés de nos réunions en langue française, afin qu’elles soient accessibles à la nombreuse communauté ovni francophone.

 

Morales a ensuite fait référence à son livre « Los ovnis de la Antártida » dont les exemplaires de la deuxième édition sont disponibles, mais pas dans toutes les librairies. Il a donc suggéré aux personnes intéressées de consulter directement le site Internet de RIO54 via Facebook ou wasap sur les meilleurs moyens de l’obtenir à Buenos Aires et dans le pays.

 

Rubén Morales da inicio a la reunión

Quelques extraits:

À la fin des années 1990, le journaliste Manuel Carballal a interviewé José Luis Jordán Peña, qui a avoué être l’auteur caché de l’épistolaire ummite et qui a créé cette farce afin d’étudier la crédulité humaine, jusqu’à « ce qu’il soit devenu incontrôlable ». La confession de Jordan a été accueillie avec joie dans les cercles sceptiques espagnols, alors que d’autres chercheurs doutaient que le gros papier à lettres en ummite puisse être l’œuvre d’une seule personne.
Antonio Ribera, référence historique de l’ufologie péninsulaire, qui a écrit au moins une demi-douzaine de livres sur UMMO, est mort convaincu de sa réalité.

Javier a conclu sa synthèse en déclarant que, au-delà des controverses, les messages d’UMMO font partie de l’histoire de l’ufologie mondiale, au point que nous en parlons encore aujourd’hui.

Et alors que le Café Ufológico RIO54 unit le passé au présent, Marcelo Ferro et Carlos Vales nous ont informés de l’actualité aux États-Unis, à propos desquels l’armée a reconnu l’authenticité de trois vidéos sur les OVNIs initialement diffusées par The New York Times, un journal qui a publié un rapport publié par la Star Academy of Arts and Science (TTSA), l’entité dédiée à la recherche sur les ovnis et les voyages dans l’espace et dirigée par le musicien Tom De Longe, ancien guitariste du groupe Blink-182 .Selon des informations parues dans la presse, l’armée a demandé à ses pilotes d’observer ces phénomènes et a décidé de soutenir les recherches de TTSA sur les alliages métalliques provenant de quelque part dans l’espace ou issus de la « technologie extraterrestre », dans la perspective de étudier ces « métamatériaux » pour produire des avancées scientifiques innovantes.

Voir l’article complet

 


Dernières nouvelles de la divulgation


 

7 novembre 2019

L’US Navy reconnaît les ovnis,
alors pourquoi ne sont-ils pas
sur le radar de Washington?

Par Christopher Mellon, auteur d’opinions – le 02/11/19

 

Source

Dans ce qui pourrait être un précurseur de développements étonnants, l’US Navy a reconnu publiquement que les appareils de pointe décrits dans plusieurs vidéos de caméras montées sur armes récemment déclassifiées, sont des OVNIS ou ce que la Navy préfère appeler « Phénomène aérien non identifié » (PAN). « L’US Navy a désigné les objets contenus dans ces vidéos comme des phénomènes aériens non identifiés », a reconnu Joseph Gradisher, porte-parole du chef adjoint des opérations navales, évoquant les véhicules étranges qui ont opéré de façon effrontée dans l’espace aérien militaire restreint des États-Unis.

 


Étrangement, cette annonce choquante semble avoir été à peine remarquée par le Congrès ou le gouvernement Trump. L’information est-elle trop choquante et trop radicale pour la traiter? Les représentants du gouvernement américain refusent-ils de le faire?
On ne peut que s’étonner, étant donné l’écart criant entre l’annonce de la Navy et les mesures limitées prises par les gouvernements pour protéger le personnel militaire américain et la nation dans son ensemble.

Les véhicules observés et enregistrés par les pilotes de chasse de la marine américaine semblent insensibles à l’altitude ou aux éléments; ils sont capables de manœuvrer au-dessus de 80 000 pieds; ils peuvent planer puis accélérer instantanément à des vitesses supersoniques et même hypersoniques; ils ont une empreinte radar très faible et utilisent un moyen de propulsion et de contrôle qui ne semble pas impliquer de combustion, d’échappement, de rotors, d’ailes ou de volets.

Depuis que la marine affirme que ce ne sont pas des avions américains, nous sommes confrontés à la perspective décourageante qu’un adversaire potentiel des États-Unis ait réussi à rendre obsolètes nos avions et nos systèmes de défense aérienne les plus sophistiqués. Tout comme les Japonais réagissant à l’apparition de la flotte à vapeur de l’amiral Perry dans la baie de Tokyo dans les années 1850, il semblerait urgent de déterminer qui exploite ces vaisseaux, comment ils fonctionnent et les intentions de ceux qui les commandent.

Voir l’article complet

 


4 novembre 2019

Historique de la divulgation TTSA

Source PRG

27/03/16 – Dans une interview de 4 heures avec George Knapp, Tom DeLonge a révélé qu’il rencontrait des personnalités gouvernementales de haut niveau et qu’un projet majeur était en préparation. Le projet n’est pas nommé.

4/5/16 – Publication de « Sekret Machines: Chasing Shadows » par Tom DeLonge et A. J. Hartley. Ce livre a été mentionné à George Knapp comme faisant partie du projet encore à nommer (TTSA).

28/05/17 – Dans une interview de CBS 60 Minutes avec Lara Logan, l’entrepreneur spatial Robert Bigelow déclare sans équivoque qu’une présence extraterrestre interfère avec la Terre en ce moment.

07/10/16 – Wikileaks commence à publier des milliers d’e-mails piratés du compte de John Podesta, co-président de la campagne d’Hillary Clinton. Ces courriels révèlent un contact substantiel entre Podesta et Tom DeLonge.

10/11/17 – Lancement de TTSA avec une présentation vidéo et un site Web. L’énoncé de mission de l’organisation est présenté et une société d’intérêt public est annoncée. Elle collectera des fonds grâce à la vente d’actions au public.

16/11/17 – deux articles du New York Times (1 et 2) basés sur des informations fournies par le TTSA sont publiés. Ils révèlent:
– un ancien programme d’étude sur les ovnis basé au Pentagone appelé Programme Avancé d’Identification des Menaces Aérospatiales (AATIP),
– l’ancien directeur de ce programme, Luis Elizondo,
– le soutien politique du programme, le sénateur Harry Reid,
– l’implication de Robert Bigelow de Bigelow Aerospace,
– des images filmées par des armes à feu montrant des interceptions UAP avec des avions de chasse F-18 de l’US Navy
– le pilote impliqué dans l’une des interceptions lors de l’incident du groupe du porte-avions Nimitz 2004, le commandant David Fravor.

26/07/18 – TTSA annonce le projet de recherche ADAM et un partenariat avec EarthTech International. ADAM, acronyme d’acquisition et d’analyse de données de matériaux. Le projet se concentrera sur la collecte et l’évaluation scientifique d’échantillons de matériaux obtenus grâce à des rapports fiables sur des véhicules aérospatiaux avancés d’origine inconnue.

23/04/19 – L’US Navy annonce la mise à jour et l’officialisation du protocole permettant de signaler aux autorités compétentes toutes les informations faisant état d’incursions présumées de PAN, et qu’un nouveau message à la flotte précisant les étapes à suivre pour signaler ces PAN est en projet .

5/1/19 – L’US Navy confirme en outre qu’elle cataloguera les rapports PAN de ses pilotes, mais ne les rendra pas publics.

31/05/19 – History Channel diffuse le premier des six épisodes de Unidentified: Inside UFO Investigation.

6/1/19 – au cours de l’année 2019 des membres de l’équipe TTSA et des pilotes témoins ont commencé à participer à des réunions privées aux membres du Congrès et au moins une avec le Président. Les membres du Congrès connus pour avoir été informés comprennent le sénateur Mark Warner, la sénatrice Jeanne Shaheen, le membre du Congrès Ami Bera.

25/07/19 – TTSA annonce l’acquisition de multiples métamatériaux et une archive d’analyses et de recherches initiales pour son projet de recherche ADAM.

8/6/19 – TTSA annonce un accord de coopération dans la commercialisation avec TruClear Global (TCG) pour des projets de développement communs ainsi que pour fournir des solutions technologiques avancées à la clientèle du gouvernement des États-Unis.

26/08/19 – TTSA annonce une initiative visant à créer un outil de renseignement complet pour la collecte, l’analyse et le signalement de phénomènes aériens non identifiés appelé Virtual Analytics UAP (VAULT).

18/09/19 – l’US Navy confirme que les objets contenus dans les images de la caméra d’armes à feu publiées et déclassifiées rendues publiques par la TTSA, sont des PANs et par extension, les films sont des images légitimes d’avions de l’US Navy. L’US Navy indique également qu’elle n’a pas autorisé cette publication.

19/09/10 – TTSA annonce que History Channel diffusera une deuxième série d’épisodes d’enquête OVNIS de Unidentified: Inside America.

17/10/19 – TTSA annonce la signature d’un accord de coopération en matière de recherche et développement (CRADA) avec le commandement du développement des capacités de combat de l’armée américaine, afin de faire progresser les innovations matérielles et technologiques de TTSA avec pour objectif de développer des capacités améliorées pour les véhicules terrestres de l’Armée.

Traduction Jacky Kozan, le 3 novembre 2019

 


25 octobre 2019

Treize seigneurs des programmes spéciaux OVNI révélés

Source

Général McCasland

Vous trouverez ci-dessous une liste de Directeurs de Programmes Spéciaux pour le Bureau du Sous-secrétaire à la Défense, Acquisitions, Technologie et Logistique (OUSDAT) depuis le début des années 90, en commençant par ceux d’un groupe de « Special Access Projects » liés aux ovnis que l’Amiral Thomas Wilson avait tenté de contacter. En règle générale, lorsqu’un individu se voit confier le poste de Directeur des Programmes Spéciaux, il se voit également confier de nombreuses autres tâches, notamment celle de secrétaire exécutif du Comité de Surveillance du « Special Access Projects », celle de directeur du bureau de coordination du « Special Access Projects » (SAPCO) et celle de membre de la haute direction du Groupe de Revue du SAPOC. Je crois comprendre que le directeur des programmes spéciaux pour OUSDAT est membre du groupe de revue principal qui relève directement du sous-secrétaire à la Défense. Cela lui donne une position de leader unique.

Chaque année, chaque « Special Access Projects », y compris les programmes non reconnus et « exclus » ou « agités », doit présenter un rapport au Senior Review Group. Une fois que le Senior Review Group est informé, celui-ci décide du niveau d’information approprié que l’ensemble du SAPOC va recevoir au cours de la réunion. Cela signifie que s’il y a une passerelle ou un lien entre le monde de l’entreprise et le gouvernement (l’Armée), par où les informations relatives aux OVNIS sont transférées, ce serait le Senior Review Group et en particulier le Directeur des Programmes Spéciaux pour OUSDAT.

Un aperçu des informations disponibles concernant les personnes répertoriées ci-dessous indique que le poste de directeur des programmes spéciaux (et toutes les autres tâches qui vont de pair) est souvent attribué à un poste tardif – souvent proche de la retraite de l’armée. En outre, très souvent, ces personnes se tournent vers le secteur privé. Se pourrait-il que l’extension en tant que directeur des programmes spéciaux et le siège au Senior Review Group soient utilisés comme une sorte de « briefing » sur la réalité OVNI / ET pour des officiers sélectionnés qui passeront bientôt dans le secteur privé? D’après Tom Delonge, de To The Stars Academy, le général William Neil McCasland, qui avait été directeur des programmes spéciaux avant d’être muté à la base aérienne Wright Patterson, a admis la réalité des phénomènes, les récupérations après crash, la rétro-ingénierie réussie sur la technologie anti-gravité et plus encore.

Voir l’article complet

 


18 octobre 2019

TTSA annonce un contrat de collaboration avec l’U.S. Army

To The Stars Academy of Arts Science
annonce CRADA, un accord de coopération
avec le Commandement du Développement des Capacités de Combat
de l’U.S. Army
pour faire progresser les innovations matérielles et technologiques.

Source


SAN DIEGO – 17 octobre 2019 – To The StarsAcademy of Arts & Science (TTSA) a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de coopération en matière de recherche et développement (CRADA) avec le commandement du développement des capacités de combat de l’armée américaine afin de faire progresser les innovations matérielles et technologiques de TTSA afin d’améliorer les capacités des véhicules terrestres de l’armée.

Voir l’article complet

 


13 octobre 2019

Une masse sombre mystérieuse a émergé des profondeurs de l’océan et avalé une torpille

 

 

Le 5 octobre, le commandant David Fravor, pilote de la marine américaine à la retraite, a affirmé qu’une « masse sombre » mystérieuse a émergé des profondeurs de l’océan et avalé une torpille.


Fravor, a publiquement relaté son observation d’OANI et a déclaré sur le podcast populaire de Joe Rogan qu’un autre pilote avait vécu une expérience similaire à la fin des années 90 au large des côtes de Porto Rico.

Fravor commence son récit vers 2mn30 dans la vidéo ci-dessous:

« Les marins sont à 15 mètres au-dessus de l’eau, ils voient cette espèce de masse sombre remonter des profondeurs ».

Alors qu’ils remontent le BQM (drone-cible), Fravor regarde cette chose: « Qu’est-ce que c’est, que diable? » Et là, la chose redescend sous l’eau.

« Après qu’ils aient tiré le BQM hors de l’eau, cette chose est redescendu dans les profondeurs. »


BQM 34


La même chose s’est produite quelques mois plus tard, a déclaré Fravor.

« Un marin remonte une torpille, il accroche le plongeur au treuil et lorsqu’il le descend, il voit cette grosse masse », a déclaré Fravor. Il continue, » Ce n’est pas un sous-marin, il (le témoin de l’observation) a déjà vu des sous-marins. Une fois que vous avez vu un sous-marin, vous ne pouvez pas le confondre avec autre chose. »

« Ce gros objet, une sorte de forme circulaire, monte des profondeurs et il (le témoin) commence à crier dans le système d’interphone pour dire de remonter le plongeur, qui n’est qu’à quelques pieds de l’eau ».

« Les marins inversent le treuil et le plongeur pense alors: ‘Que diable se passe-t-il?’ Et il dit que tout à coup la torpille a été aspirée sous l’eau et que l’objet venait de redescendre dans les profondeurs. »

Voir l’article complet

 


 

05 octobre 2019

Général russe Alexey Savin:
Nous invoquons les ovnis depuis plus de 30 ans


Source

La Russie est réputée connaître les extraterrestres depuis plus de 20 ans et nombre d’anciens hauts fonctionnaires respectés tentent de divulguer certains aspects depuis un certain temps, mais ils font face à beaucoup d’adversité de la part des médias, qui les ignorent ou les citent comme des sources non fiables.

Au cours de l’ère soviétique, le Ministère de la Défense s’est employé à créer un être humain doté de superpuissances. Au cours de ces expériences, une équipe de scientifiques a été en mesure de communiquer avec des formes de vie extraterrestres. L’homme chargé de cette mission classifiée s’est ensuite entretenu avec des journalistes.

Membre de l’Académie des Sciences Naturelles et maintenant Lieutenant-Général en réserve, Alexey Savin, nous apprend qu’à la fin des années 80, une équipe de scientifiques russes avait pu entrer en contact avec une délégation similaire représentant une civilisation étrangère.


L’ancien Major-Général Vasily Yeremenko a été le premier à informer la presse de son activité durant l’ère soviétique, à savoir la recherche d’éléments de preuve et de renseignements provenant de rencontres avec des ovnis. Il dit que la quantité de telles informations de l’époque était bien au-delà de la compréhension moderne.

L’objectif principal était d’empêcher toute possibilité de guerre de se présenter entre l’humanité, ou du moins la Russie, et les civilisations extraterrestres. Le KGB a mené une vaste étude de phénomènes inexpliqués près de Vladimirovska en 1984. Le lieu n’a pas été choisi au hasard, la plupart des rencontres documentées avec des ovnis ayant eu lieu sur des sites où des armes ou des technologies dangereuses ont été testées.

« Nous pouvons dire que nous avons appris à invoquer des ovnis à Vladimirovka. Pour ce faire, nous avons considérablement augmenté le nombre de vols militaires et le déplacement des équipements. Si l’intensité de notre côté augmentait, les ovnis apparaissaient avec une probabilité de 100%. »

Après plus de six mois de tels tests, les autorités se sont arrêtées pour analyser les résultats. Ils ont conclu que la science, du moins telle qu’elle était à l’époque, ne pouvait visiblement pas observer de phénomène particulier et même si quelqu’un en voyait, un avion aperçu venait probablement d’ennemis comme les États-Unis ou le Japon.

Voir l’article complet

 


 

29 septembre 2019

Nouvel article du New-York Times
Comment Tom DeLonge de Blink-182 est devenu ufologue.

Deux ans après son départ du groupe, M. DeLonge s’est trouvé une nouvelle vie en essayant de donner un sens à l’espace.

Par Derrick Bryson Taylor
26 septembre 2019

Source

« Cela fait des décennies que nous attendons en tant qu’érudits et chercheurs sur le sujet,
en espérant que le gouvernement finira par prendre la parole et reconnaître ce dont il s’agit. »
Crédit Daniel Brenner pour le New York Times

Pendant des décennies, la question de savoir si les ovnis existent ou non a été débattue dans la culture populaire américaine et au sein des communautés scientifiques.

Tout cela a atteint son paroxysme la semaine dernière lorsque la marine américaine a confirmé que trois vidéos largement partagées capturées par des aviateurs de la marine en 2004 et 2015 étaient bien réelles et montraient ce qu’elle appelait des « phénomènes aériens non identifiés ». La partie « non identifiée » de cette déclaration a suscité l’excitation parmi les enthousiastes ovnis.

Les trois vidéos montrent des objets mystérieux dans le ciel et contiennent des enregistrements audio de pilotes essayant de comprendre ce qu’ils voient. Elles avaient acquis une notoriété depuis leur publication en 2017 et 2018 par le New York Times et une société appelée To the Stars Academy of Arts & Sciences. Fondée en 2017, elle est géré par une équipe de 12 personnes, dont plusieurs anciens employés du gouvernement, qui tentent de faire avancer la compréhension par la société des phénomènes scientifiques, sous l’angle du divertissement, de la science et de l’aérospatiale.

Au fur et à mesure que la déclaration de la Navy se répandait, de nombreuses personnes ont fait connaissance avec l’académie et plus particulièrement avec l’un de ses fondateurs: Tom DeLonge, qui a été de 1993 à 2015 guitariste et chanteur du groupe Blink-182. Nombreux se sont demandés comment, le type de Blink-182 s’est-il impliqué dans la recherche ovni?

Voir l’article complet


 

23 septembre 2019

La fuite orchestrée des vidéos FLIR1, GIMBAL et GOFAST publiées par TTSA

En 2017, le Pentagone a admis avoir dirigé une opération appelée Programme Avancé d’Identification des Menaces Aérospatiales (AATIP) dirigée par Luis Elizondo. Pendant ce temps, l’équipe de Tom DeLonge (TTSA) publiait deux vidéos surprenantes qui montrent des objets volants évoluant dans le ciel en défiant toutes les lois de la physique.

Près de 18 mois après la publication de ces vidéos, un haut responsable de l’US Navy a confirmé l’authenticité de ces clips. Joseph Gradisher, porte-parole du chef adjoint des opérations navales pour la guerre de l’information, a également indiqué dans un communiqué adressé à John Greenenvald de The Black Vault que ces séquences n’étaient pas autorisées à être publiées.

Dans sa déclaration, Gradisher affirme que la marine américaine avait désigné les objets contenus dans ces vidéos comme des phénomènes aériens non identifiés. Il a également ajouté que les clips récemment parus ne représentaient qu’une fraction des incursions réelles des sites d’entraînement de la Marine. Le porte-parole a ajouté que de nombreux aviateurs avaient déjà été témoins de tels objets volants, mais la plupart hésitaient à les signaler en raison de la stigmatisation liée aux terminologies et théories antérieures sur l’origine de ces objets volants.

Susan Gough, la porte-parole du Pentagone, a déclaré que « les vidéos n’ont jamais été officiellement publiées par le Ministère de la Défense et doivent être conservées. La Navy n’a pas diffusé ces vidéos au grand public ».


TTSA affirme depuis longtemps, au travers de multiples entretiens et déclarations écrites, que M. Luis Elizondo, membre du conseil d’administration de TTSA, a dirigé le mouvement pour que les vidéos soient examinées par les composantes appropriées du Ministère de la Défense. De plus, les communiqués publiés directement par le Ministère de la Défense à The Black Vault en vertu de la loi sur la liberté d’information (FOIA) prouvent également que Elizondo a déposé les documents officiels et communiqué directement avec le Bureau de la Défense chargé de la prépublication et de la sécurité (DOPSR), qui gère la sécurité des examens d’informations liées au DOD.

Jacky Kozan, le 23 septembre 2019


 

Message de TTSA du 20 septembre 2019

Un moment déterminant dans l’histoire.

Source

L’US Navy confirme pour la première fois
que les vidéos du Gouvernement des USA
sont des phénomènes aériens non identifiés.

Il y a eu beaucoup de moments déterminants dans l’histoire. Pour la plupart, nous les reconnaissons rétrospectivement lorsque nous pouvons regarder en arrière avec une vue d’ensemble pour identifier le point de basculement. De temps en temps, nous avons la chance de les voir lorsqu’ils se produisent.

A To The Stars Academy, nous pensons que l’un des moments les plus électrisants est la récente déclaration de l’U.S. Navy selon laquelle une séquence filmée à bord de ses avions de combat d’élite était considérée comme un « phénomène aérien non identifié ». Si vous préférez l’inférence académique du terme « PAN » ou l’héritage de la lutte pour la vérité dans la désignation « OVNI », nous pouvons tous prendre un moment pour examiner le poids de cette déclaration.

Pendant des décennies, des militaires hautement qualifiés ont été presque silencieux face aux événements extraordinaires qu’ils ont vécus, tout comme d’innombrables personnes qui partagent le même récit, dans le monde entier. Nous sommes sensibles aux défis qu’une telle annonce représente pour l’US Navy et nous nous félicitons de cette action qui, combinée à la modification apportée précédemment aux procédures de compte rendu pour les PANs, modifie fondamentalement l’environnement de cette conversation.

Voir l’article complet


 

18 septembre 2019

Des nouvelles des séries TV ovnis,
en France et aux USA.

1 – Des nouvelles du tournage de la série OVNIS de Canal+ basée sur les enquêtes du GEPAN (Pas de « i » en 1979).

Braine-le-Comte (Belgique): une série sur les OVNIS
en tournage au Bois de la Houssière.

Extraits d’un article de S. Ha, Publié le mardi 17 septembre 2019

Source

Produite par Canal +, la série met notamment en scène le comédien français Melvil Poupaud.

Depuis quelques jours, une équipe de tournage et des camions de matériel ont investi une partie du bois de la Houssière. La circulation y est d’ailleurs interdite jusqu’au mercredi 25 septembre.

Cette série en douze épisodes se déroulera en 1979. « L’histoire nous plonge en 1979 en pleine vague d’observation d’Ovnis ». « Puni par sa hiérarchie pour le lancement raté d’une fusée à Kourou, Didier, qui est la rationalité incarnée, est envoyé sur le terrain pour enquêter avec les geeks du Gepan. L’occasion pour lui de découvrir un univers déroutant et haut en couleurs. »

Voir l’article complet


 

2 – Message de TTSA du 16 septembre 2019

La série « Unidentified » devient internationale.

Plus d’un million de personnes ont regardé chaque épisode pour y voir notre équipe participer à l’enquête « Unidentified: Inside America » de HISTORY au cours de sa diffusion initiale aux États-Unis. Maintenant, la série devient internationale!

Royaume-Uni: sortie, le lundi à 21h GMT
Amérique latine: 21 septembre
Australie: 3 octobre
Pays nordiques, l’UE orientale et la Russie: le 28 octobre.

Source

Voir l’article complet


3 – Une saison 2 pour la série Project Blue Book de Robert Zemeckis.

La fascination sans fin du public pour les extraterrestres et les ovnis gagne encore!
History et A + E Studios ont annoncé le renouvellement du projet Blue Book pour la saison 2.

 

History Channel sait que la vérité est toujours là,
à côté de nous,
et commande la saison 2 de « Projet Blue Book ».

Extraits d’un article d’Alec Bojalad, Alejandro Rojas(*) et Joseph Baxter
29 juillet 2019

Source

« Project Blue Book » est une production interne de A + Studios pour History. C’ est la nouvelle série numéro un de la télévision par câble pour la saison télévisée 2018-2019, attirant 3,4 millions de téléspectateurs d’après Live + 3 Nielsen.

Le « Projet Blue Book » vient du producteur et réalisateur primé à l’Académie, Robert Zemeckis. Le « Projet Blue Book » fait référence à une opération secrète menée par l’armée de l’air américaine pour rechercher des milliers de cas d’objets volants non identifiés. Aiden Gillen (Game of Thrones) joue le rôle du professeur J. Allen Hynek, professeur d’université et chercheur dans le domaine des ovnis.

Aucune date de sortie n’a encore été annoncée. Comme pour la première saison de l’émission, la saison 2 comportera 10 épisodes. Au San Diego Comic-Con 2019, History a annoncé que la saison 2 du Projet Blue Book était en cours de tournage à Vancouver et qu’elle serait diffusée à l’hiver 2019-2020.

Selon History, la deuxième série continuera à présenter de vrais cas d’ovnis du « Projet Blue Book ». Ce programme a enquêté sur les ovnis dans les années 50 et 60, avant d’être fermé en 1969.

(*) Alejandro Rojas est membre de dl’Académie d’Ufologie.

Jacky Kozan, le 18 septembre 2019

Voir l’article complet


 

11 septembre 2019

Le Journal Officiel annonce la création et l’organisation du Commandement de l’Espace


JORF n°0208 du 7 septembre 2019
texte n° 9

Arrêté du 3 septembre 2019 portant création et organisation du commandement de l’espace

NOR: ARMD1925270A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2019/9/3/ARMD1925270A/jo/texte

 

 

(les caractères gras dans le texte on été ajoutés par Jacky Kozan)

La ministre des armées,
Vu le code de la défense ;
Vu l’arrêté du 27 avril 2014 modifié portant organisation de l’état-major de l’armée de l’air et des organismes directement subordonnés au chef d’état-major de l’armée de l’air ;
Vu l’arrêté du 25 février 2015 modifié relatif aux organismes militaires à vocation opérationnelle rattachés au ministre de la défense, au chef d’état-major des armées et aux chefs d’état-major d’armée;
Vu l’arrêté du 20 mars 2015 modifié portant organisation de l’état-major des armées et fixant la liste des commandements, services et organismes relevant du chef d’état-major des armées ou de l’état-major des armées ;
Vu l’arrêté du 22 décembre 2015 portant organisation du commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes ;
Vu l’avis du comité technique ministériel du ministère de la défense et des anciens combattants en date du 3 juillet 2019,
Arrête :

Article 1

Le commandement de l’espace est un organisme à vocation interarmées.
Il est commandé par un officier général qui prend le titre de commandant de l’espace. Il dispose d’un adjoint, officier général, qui le supplée en cas d’absence ou d’empêchement.
Le commandant de l’espace reçoit des directives fonctionnelles du chef d’état-major des armées. Le chef d’état-major de l’armée de l’air en exerce le commandement organique.

 

Article 2

Le commandement de l’espace participe, au profit du chef d’état-major des armées, à l’élaboration de la politique spatiale militaire et est chargé de sa mise en œuvre.
A ce titre, le commandement de l’espace est chargé, en fonction des directives qu’il reçoit du chef d’état-major des armées :
1° De recueillir les besoins des armées en matière de capacités spatiales de défense et de proposer au chef d’état-major des armées les arbitrages dans ce domaine ;
2° De proposer au chef d’état-major des armées l’expression de besoin des armées en capacités de maîtrise de l’espace ;
3° De contribuer à la mise en œuvre de la stratégie d’acquisition des capacités spatiales de défense ;
De participer à l’élaboration et à la conduite des coopérations européennes et internationales dans le domaine spatial de défense ;
5° De conseiller le chef d’état-major des armées et les organismes des armées en leur apportant son expertise sur les questions spatiales militaires. A cet égard, il contribue au respect par l’État français de ses engagements internationaux dans le domaine spatial ;
D’apporter son concours à l’ensemble des organismes du ministère de la défense ou, pour l’exercice des missions d’intérêt général nécessitant son intervention, au profit d’organismes extérieurs au ministère ;
7° De contribuer, dans le domaine de la maîtrise des armements, à la préservation des intérêts de la défense en matière de capacités spatiales de défense et de liberté d’exploration et d’utilisation de l’espace extra-atmosphérique ;
8° De participer à la maîtrise de l’environnement spatial.

Voir l’article complet


 

10 septembre 2019

Nick Pope vient de sortir un film qui explore ce qui pourrait arriver si nous rencontrions des êtres de l’espace.

Source: un article de metro.co.uk

 

 

Lorsque la plupart des gens imaginent une technologie extraterrestre, ils pensent probablement aux ovnis et aux soucoupes volantes. Mais les créations extraterrestres seront probablement si avancées que nous, les humains, serions totalement incapables de les comprendre.

Nick Pope, un enquêteur britannique qui dirigeait le bureau d’enquête sur les ovnis au Ministère de la Défense, vient de sortir un film intitulé Indistinguishable From Magic (Indiscernable de la magie) qui explore ce qui pourrait arriver si nous rencontrions des êtres de l’espace.

Le film a été publié alors que s’accroit l’intérêt pour « les phénomènes aériens non identifiés » – le nom officiel des ovnis.

Au cours des deux dernières années, les détails d’un projet de recherche américain secret appelé Advanced Aerospace Threat and Identification Program (Programme de menace et d’identification de l’aérospatiale avancée – AATIP) ont lentement filtré dans le domaine public, suggérant qu’il se passe vraiment quelque chose d’étrange dans notre ciel.

Voir l’article complet


 

21 août 2019

L’impact social et politique de l’action de « To The Stars Academy »

"Ce n’est pas simplement un spectacle pour divertir. 
C'est un mécanisme pour changer la façon dont le gouvernement agit".
Tom DeLonge

Source

Notre mission a toujours été de véhiculer le changement en inspirant une nouvelle appréciation des mystères profonds, mais non résolus, de l’univers – y compris le mystère des OVNIS, un sujet qui a été largement considéré comme tabou. Jusqu’à maintenant.

Avec plus d’un million de téléspectateurs observant notre équipe dans la série TV de History Channel « Unidentified: Inside America’s UFO Investigation« , avec la couverture médiatique générale de nos briefings de travail, avec les décideurs politiques qui prennent des mesures au sein du gouvernement, il y a un raz-de-marée d’impacts incroyables qui peut être vus entrain de faire leur chemin à travers le monde.

Bien qu’il y ait encore beaucoup à découvrir, nous avons souhaité partager cette vidéo mettant en lumière l’impact que nous avons pu avoir sur les médias, le gouvernement et les médias comme HISTORY avec la série « Unidentified: Inside America’s UFO Investigation. »

Traduction de Jacky Kozan, le 21 août 2019.


 

08 août 2019

TTSA s’associe à la société de technologie TruClear Global Inc.

Un communiqué de TTSA (Tom DeLonge)

Source


To The Stars Academy of Arts & Science (TTSA) a signé avec TruClear Global (TCG) un accord de coopération dans le domaine de la commercialisation afin de coopérer à des projets de développement communs et de fournir des solutions technologiques avancées à la clientèle du gouvernement des États-Unis.

Cet accord marque l’extension du portefeuille de produits de TTSA, qui tire parti de l’expertise de l’équipe en matière de technologies de pointe et de réseaux stratégiques afin de fournir des solutions de développement commercial pour des applications technologiques uniques. L’équipe de TTSA utilisera sa compréhension des besoins des grands contractants tels que le gouvernement des États-Unis et créera des moyens de sécuriser les contrats en fonction des besoins des clients hautement spécialisés.

TruClear Global a mis au point une plate-forme technologique propriétaire de premier plan dans le secteur afin de fournir des solutions intégrées verticalement de matériaux, matériels, logiciels, collecte de données et analyses de données pour la technologie d’imagerie interactive et les environnements d’expérience immersive.

Voir l’article complet


 

22 juin 2019

La fuite ovni du Siècle – le mémo Eric Davis / Amiral Wilson

Richard Dolan Analyse la divulgation de l’amiral Wilson
9 juin 2019

Source (avec le mémo)

Note de l’Académie d’Ufologie:

Révélation de l'existence d'une organisation privée "noire" (secrète)
impliquée dans l'étude de la technologie et des organismes extra-terrestres depuis 1947(Roswell).
Ils avaient un engin intact qu'ils croyaient capable de voler.
Cette organisation, inconnue du Congrès,
fonctionnait sans surveillance appropriée du gouvernement américain.

Texte de Richard Dolan:

C’est sorti !

La fuite la plus importante de documents liés aux ovnis depuis de nombreuses années a eu lieu et les gens commencent à en parler. Certains ont même appelé cela la fuite ovni la plus importante de tous les temps. Ce qui est clair, c’est que c’est très important. La conversation publique que nous aurons sur ces documents ne fait que commencer et il ne fait aucun doute dans mon esprit qu’elle se poursuivra jusqu’à la fin de cette année et pour les années à venir. Ou jusqu’à ce qu’elle soit dépassée par quelque chose d’encore plus grand.

Je parle des documents de l’amiral Wilson. Ceux-ci sont liés à Thomas Ray Wilson, un homme qui a eu une longue et brillante carrière dans la marine américaine. Wilson a été Directeur de la Defense Intelligence Agency de 1999 à 2002 et occupait auparavant les fonctions de directeur du renseignement pour le Comité des Chefs d’Etat-Major Interarmées et de directeur adjoint du renseignement pour les Chefs d’Etat-Major Interarmées. Ce poste est connu sous le nom de J-2 et Wilson l’a tenu de 1997 à 1999.

Amiral Thomas Ray Wilson

Les bases de ce que je vais vous dire sont connues de quelques chercheurs depuis de nombreuses années, y compris de moi-même. Beaucoup d’entre nous ont discuté de cette série d’événements à plusieurs reprises, mais jusqu’à présent, nous n’avions pas les documents pour le prouver. J’en parle depuis que je l’ai appris pour la première fois en 2007. D’autres, comme Steven Greer et le regretté astronaute d’Apollo Edgar Mitchell, ont également fait de nombreuses déclarations, directes et indirectes, à ce sujet. Plus récemment, le chercheur Grant Cameron et plus récemment encore, l’avocat Michael Hall. En effet, Guiliano Marinkovic a récemment rédigé une excellente chronologie de toutes nos déclarations. Je ne sais pas si c’est terminé… c’est peut-être le cas. C’est certainement très approfondi.

Alors de quoi parle-t-on?

Ce sont des notes du Dr. Eric Davis du 16 octobre 2002.

Voir l’article complet


 

Document administratif de l’Académie d’Ufologie

Notre rapport d’activité annuel 2018 est visible ici

ou dans la rubrique « Article » .

Rapport activité annuel 2018 en .pdf

Une version rédigée en Anglais peut être téléchargée:

Activity report 2018 in .pdf


Ce texte est publié sous licence Creative Commons Paternité-Partage des Conditions Initiales à l’Identique 3.0 Unported


L’Académie d’Ufologie, dont vous pouvez consulter sur ce site les rapports annuels d’activité et dont: la création a été publiée au Journal Officiel, le nom déposé à l’INPI, et le logo fait l’objet d’un copyight, n’a aucun lien avec la page facebook « Académie Virtuelle d’Ufologie« .

Voyez notre Cyber-Ours (mentions légales)