Un pilote de chasse américain affirme que les tic-tacs ont désactivé ses armes dans un ‘acte de guerre’

 

INVASION ALIENS Un pilote de chasse américain, témoin d’OVNIs de type tic-tac,
affirme que ces engins ont désactivé ses armes
dans un « acte de guerre ».

Patrick Knox, 01 Juillet 2021

Source

 


Un pilote de l’US Navy dont l’avion a filmé la célèbre séquence d’OVNI « tic-tac » a révélé
comment son système d’armement a été désactivé pendant la rencontre étrange.

Dix-sept ans après, le capitaine de corvette Chad Underwood a déclaré que lorsqu’il a essayé de suivre la « cible d’intérêt », il a commencé à voir des « lignes stroboscopiques » sur son radar de cockpit.

Les ovnis sont passés du statut de théorie du complot marginale à celui de véritable débat sur la sécurité nationale, les États-Unis ayant admis la semaine dernière l’existence de centaines de rencontres mystérieuses dans le ciel.

Le Pentagone a confirmé que la vidéo du « tic-tac » en vol de M. Underwood, enregistrée en 2004 par son F/A-18 Super Hornet, était authentique.

L’incident s’est déroulé lors d’un exercice du groupe de transporteurs USS Nimitz au large des côtes du Mexique.

L’équipage du croiseur à missiles guidés de la classe Ticonderoga, l’USS Princeton, avait passé les deux dernières semaines à repérer de mystérieux avions à l’aide d’un radar passif avancé AN/SPY-1B.

USS Princeton

 

Au cours d’un entretien avec le cinéaste Jeremy Corbell, M. Underwood a révélé comment son système d’armement a été soudainement paralysé après avoir tenté de suivre l’objet « tic-tac » qui se déplaçait à des vitesses incroyables.

Il a dit :

"Une fois que j'ai eu la cible d'intérêt sur mon radar, j'ai verrouillé et c'est là que toutes les choses un peu funky ont commencé à se produire.
La nature erratique du tic-tac. La vitesse de l'air était très révélatrice pour moi.
Puis on a commencé à voir ce qu'on appelle des lignes stroboscopiques de brouillage.
Les lignes stroboscopiques sont des lignes verticales qui apparaissent sur votre radar et qui indiquent que vous êtes bloqué."

L’interview extraordinaire de M. Corbell avec M. Underwood détaillant la rencontre OVNI « acte de guerre » sera publiée dans son intégralité à une date ultérieure.

Selon une enquête officielle, des pilotes d’avions de guerre français ont également signalé que leurs systèmes d’armement ont été désactivés lors de rencontres avec des ovnis.

Après la publication de ce rapport choc la semaine dernière, il semble que le ministère américain de la défense (DoD) se prépare à mettre en place une nouvelle unité dédiée à ces phénomènes étranges, à l’instar des agences secrètes de la série télévisée à succès X-Files et de la série cinématographique Men in Black.

Les responsables du Ministère de la Défense ont publié vendredi un mémo dans lequel ils déclarent vouloir « formaliser » les enquêtes sur les OVNI, souvent appelés « phénomènes aériens non identifiés » (PAN).

Les UAP sont actuellement la principale préoccupation de la Task Force UAP (UAPTF), un organisme créé après la fuite d’une série de vidéos étonnantes montrant des rencontres étranges entre ces phénomènes et des avions de guerre américains.

Dans un mémo publié par le Ministère de la Défense, un plan en trois points a été élaboré pour rassembler les enquêtes américaines et tenter de déterminer ce que pourraient être ces objets mystérieux qui défient toute compréhension normale.

Le premier point indique que le DoD veut « synchroniser la collecte, le rapport et l’analyse » des UAP et « sécuriser » les champs d’essai et d’entraînement militaires.

Ensuite, il déclare vouloir réserver des ressources et du personnel pour poursuivre l’enquête, ce qui semble confirmer la création d’un bureau officiel.

Enfin, il déclare qu’il doit y avoir une « coordination » entre toutes les branches de l’armée américaine et les services de renseignement sur cette question.


Le secrétaire de presse du Pentagone, John Kirby, a confirmé que l’armée américaine allait s’intéresser de plus près aux ovnis après la publication d’un rapport détaillant des centaines de rencontres.

Que se passe-t-il avec les O.V.N.I. aux États-Unis ?

Les O.V.N.I. sont passés du stade de théories conspirationnistes marginales à celui d'un véritable débat sur la sécurité nationale aux États-Unis.

L'année dernière, des responsables du Pentagone ont pris la décision sans précédent de confirmer un trio de vidéos remarquables montrant des rencontres américaines avec des ovnis.

Le débat reste ouvert quant à la nature des phénomènes filmés, mais il est clair pour tout le monde qu'il y a quelque chose dans le ciel.

La vidéo la plus frappante est peut-être celle connue sous le nom de "Tic-Tac", qui montre un objet non identifié poursuivi par des avions de chasse.

Les États-Unis ont également confirmé l'existence du programme d'identification des menaces aérospatiales avancées (AATIP) - un programme du Pentagone mis en place pour étudier les ovnis avant d'être dissous en 2017.

Il a toutefois été remplacé par le groupe de travail UAPTF en juin 2020 après un vote de la commission du renseignement du Sénat américain.

Les chefs de la Défense ont depuis confirmé un certain nombre de fuites de vidéos et de photos d'ovnis qui ont été soumises au groupe de travail UAPTF pour enquête.

Pourquoi cette soudaine ruée vers la transparence ?

Personne, en dehors des coulisses secrètes du gouvernement américain, n'en a la certitude.

En guise d'addendum à un projet de loi de 5 500 pages sur les conséquences financières de la crise du coronavirus, adopté en décembre, le bureau du directeur du renseignement national a reçu l'ordre de rédiger un rapport sur les ovnis dans les 180 jours.

Le rapport PAN a été publié comme prévu le 25 juin. S'il ne révèle pas grand-chose, il n'exclut rien non plus, car une grande partie du rapport reste confidentielle.

Les États-Unis semblent avoir reconnu que les O.V.N.I. - quels qu'ils soient - sont réels et constituent une menace potentielle pour la sécurité nationale puisqu'ils semblent pouvoir pénétrer dans l'espace aérien restreint en toute impunité.

S'agit-il d'extraterrestres ? Officiellement, la position des États-Unis est la suivante : "Nous ne savons pas encore", car de nouvelles révélations sont attendues dans les mois et les années à venir.

Traduction de Jacky Kozan, le 04 juillet 2021

 

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie