Stephen Bassett voit des progrès lors de la première audience OVNI publique du Congrès des USA depuis 54 ans.

Vues : 30

//
20/05/2022
//
Source
//
//

image cdni0.trtworld.com
//
//

C’EST UN ÉVÉNEMENT MAJEUR: L’audition publique de mardi à la Chambre des Représentants sur les “phénomènes aériens non identifiés”, également connus sous le nom d’OVNIs, la première depuis plus d’un demi-siècle, n’a pas permis au gouvernement de faire une révélation fracassante sur l’existence de la vie sur d’autres planètes. Mais c’était un pas prometteur vers une prise en compte beaucoup plus sérieuse de ces rapports, selon Steve Bassett, qui fait pression depuis des décennies pour que les États-Unis reconnaissent “une présence extraterrestre engageant la race humaine”.

– “Cette audience permet de briser la glace. C’est un événement majeur”, a déclaré Bassett dans une interview à Politico cette semaine. “Il n’en a probablement pas l’air pour beaucoup de gens… mais je sais à quel point c’est important.” M. Bassett est à la tête du Paradigm Research Group, dont l’un des principaux objectifs est de faire évoluer les politiques autour de cette question et de normaliser les discussions sur les OVNIs afin de permettre une telle divulgation de la part des dirigeants mondiaux. Et il est sorti de l’audience encouragé par cet effort. Une chose que M. Bassett a trouvée remarquable est qu’à part un “petit sourire” à un moment de l’audition, il n’y a eu “aucun roulement d’yeux, aucune plaisanterie” sur la question.

– “C’est un sujet sérieux”, a-t-il déclaré, ajoutant que le simple fait d’utiliser le terme “phénomènes aériens non identifiés” contribue à normaliser et à supprimer les stigmates liés au signalement de telles observations, une tendance que le Directeur Adjoint du Renseignement Naval Scott Brayback a évoquée avec des données au cours de l’audition.

– M. Bassett a également trouvé remarquable que le représentant Adam Schiff (D-Calif.), qui préside la Commission du Renseignement de la Chambre des Représentants, ait pris le temps d’assister à l’audition de la sous-commission. Schiff “n’était pas obligé d’être là. Mais il était là”, a déclaré M. Bassett, qui a longtemps insisté pour que des audiences publiques soient organisées afin de recueillir les témoignages des gouvernements et des agences sur cette question.

– La véritable star de la journée, selon lui, a été le représentant Mike Gallagher (R-Wis.). Selon Bryan Bender de POLITICO, M. Gallagher a fait pression sur les responsables du Pentagone “sur les affirmations selon lesquelles un ‘orbe rougeoyant’ a autrefois arrêté des armes nucléaires dans le Montana et qu’un document ayant fait l’objet d’une récente fuite a révélé que des véhicules d’un autre monde et peut-être même des corps extraterrestres, sont cachés aux dirigeants du gouvernement et au public”, ce qui lui a valu les éloges de défenseurs comme M. Bassett.

– Le législateur a déclaré à Bryan que, principalement, il offrait au Pentagone la possibilité de “dis-confirmer facilement” de telles théories, afin de “concentrer le temps et l’énergie sur des hypothèses plus plausibles”. Pourtant, “si quelqu’un a préparé le terrain pour une autre audience, une nouvelle audience, c’est Gallagher”, a déclaré Bassett à Politico.

– Pour lui, le meilleur scénario est que les audiences publiques se poursuivent pendant l’été, ouvrant la porte au Président Joe Biden pour attribuer “confortablement et de manière appropriée” les observations à un phénomène extraterrestre. Idéalement, cela se produirait avant les élections de mi-mandat de novembre, a déclaré M. Bassett, ce qui permettrait aux candidats de montrer aux électeurs leur position sur la question avant qu’ils ne se rendent aux urnes. Bien que M. Bassett ait déclaré que, pour l’instant, son travail n’a pas ouvert la voie à l’accès aux bureaux des législateurs pour discuter de ces questions comme il le souhaiterait, il envisage un tel moment. “Je pense que cela va émerger”, a-t-il déclaré. “J’y ai consacré 26 ans.”

image callovz.com

//
Traduction de Jacky Kozan, le 27 mai 2022

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie