Nick Pope: « Rouvrez les X-Files et faites un plan pour les contacts avec les extraterrestres »

La plupart des Britanniques croient que les extraterrestres sont là,
quelque part, et plus de la moitié d’entre nous pensent
que le gouvernement devrait mettre en place un plan
au cas où ils décideraient de nous rendre visite,
selon une grande enquête du Daily Star.



ParMichael Moran, correspondant pour les affaires extraterrestres
le 28 septembre 2021


Deux tiers des personnes interrogées ne feraient pas confiance à Boris Johnson
pour établir un premier contact avec des extraterrestres (Image : POOL/AFP via Getty Images).

Un ancien enquêteur gouvernemental sur les OVNIs exhorte aujourd’hui les autorités à « rouvrir les X-Files de la vie réelle », alors qu’une enquête Spaced Out du Daily Star révèle le nombre de Britanniques qui pensent avoir vu un extraterrestre.

Nick Pope, qui a travaillé pour le ministère de la Défense pendant 21 ans et a enquêté sur les ovnis et les enlèvements d’extraterrestres, pense que tout contact « aurait un impact profond sur tous les aspects de notre vie ».

Mais il met en garde : « Ni le gouvernement britannique ni les Nations Unies n’ont de plan pour la découverte d’extraterrestres. »

Cette déclaration intervient alors que plus de la moitié des Britanniques pensent que le gouvernement devrait mettre en place un plan en cas de premier contact avec une civilisation extraterrestre.

L’expert en ovnis Nick Pope nous a dit qu’il avait quitté sa retraite pour diriger la réponse
(Image : Getty Images).

Dans une étude menée pour le Daily Star dans le cadre de notre nouvelle série Spaced Out, 83 % des adultes britanniques ont déclaré qu’ils croyaient en l’existence d’une vie au-delà de la Terre et 64 % pensent qu’il est probable qu’une vie extraterrestre ait déjà visité la Terre.

Mais si ces visiteurs extraterrestres choisissaient de se révéler, il n’y a pas beaucoup de confiance dans le fait que le gouvernement gérerait la mère de tous les défis diplomatiques avec compétence.

Près de deux personnes sur trois interrogées (68 %) ont déclaré qu’elles ne feraient pas confiance à Boris Johnson pour diriger la réponse.

M. Pope, qui a dirigé pendant de nombreuses années le secrétariat (état-major de l’air) Sec (AS) 2a du Ministère de la Défense – plus connu sous le nom de « UFO desk (bureau des OVNIs) », a déclaré au Daily Star que même si la possibilité d’un contact avec des extraterrestres est assez éloignée, c’est une question trop importante pour être ignorée.


Il existe des preuves de plus en plus convaincantes que quelque chose… ou quelqu’un… est là dehors
(Image : Les phénomènes anormaux ont été filmés par les caméras des pilotes de chasse.)

Il a insisté sur le fait qu’il ne s’agit pas ici d’une invasion de type Independence Day, mais simplement des aspects pratiques de l’organisation d’une réponse à un « appel téléphonique » longue distance provenant d’ET.

Selon lui, les dirigeants mondiaux n’ont pas formulé « les conseils les plus élémentaires sur ce qu’il faut faire si nos radiotélescopes détectent un message d’une civilisation extraterrestre ».

Il n’existe pas de stratégie claire en cas de message vérifié en provenance de l’espace, ajoute M. Pope. Nous ne savons pas qui répondrait, ce que nous dirions, ni même si nous répondrions tout court.

Et il a poursuivi : « Il est temps de rouvrir les X-Files de la vie réelle » et de relancer les recherches et les enquêtes officielles qu’il effectuait auparavant pour le Ministère de la Défense.

Ce n’est certainement pas quelque chose que nous pouvons simplement ignorer. Les recherches du Star révèlent que 36% des adultes britanniques connaissent personnellement quelqu’un qui croit avoir vu un OVNI.

Même si nous écartons 99% de ces observations comme des erreurs honnêtes, il y a toujours quelque chose qui se passe dans nos cieux que nous ne comprenons pas.

La plupart des lecteurs du Star, selon nos recherches, pensent que le gouvernement devrait vraiment consacrer une partie de son attention à décider comment nous réagirions si l’un de ces objets non identifiés – quels qu’ils soient – décide de se poser au Royaume-Uni.

Source des données : sondage Spaced Out, août 2021, échantillon national représentatif de 2048 personnes.

Traduction de Jacky Kozan, le 30 septembre 2021

 

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie