L’Inspecteur Général du Pentagone lance une évaluation des actions en matière d’ovnis

L’Inspecteur Général du Pentagone
lance une évaluation des actions en matière d’ovnis

 

Cette enquête intervient alors que le Congrès attend un rapport public,
prévu pour le mois prochain,
de la part d’une série d’agences de sécurité nationale sur la question.

 

04 mai 2021

 

DoD photo by Lisa Ferdinando

 

L’inspecteur général du Pentagone examine les mesures prises par l’armée pour faire face à la vague d’observations d’ovnis de ces dernières années. Ces ovnis, qui ont violé l’espace aérien militaire, ont impliqué des avions à hautes performances.

Cette enquête intervient alors que le Congrès attend un rapport public sur la question de la part du Pentagone. Il est prévu pour le 25 juin,.
Des défenseurs de l’opération se plaignent que certains départements et agences de Sécurité Nationale ne coopèrent pas pleinement en refusant de partager leurs données.

« L’objectif de cette évaluation est de déterminer dans quelle mesure le DoD (Ministère de la Défense) a pris des mesures concernant les phénomènes aériens non identifiés (PAN) », a écrit Randolph Stone, Inspecteur Général Adjoint pour les évaluations sur l’espace, le renseignement, l’ingénierie et la surveillance, dans un mémo, lundi, aux chefs des branches militaires et autres commandants militaires supérieurs et chefs du renseignement.

« Nous pouvons réviser l’objectif au fur et à mesure de l’évaluation et nous prendrons en compte les suggestions de la direction concernant des objectifs supplémentaires ou révisés », ajoute le mémo.

Le mémo a été rapporté pour la première fois par The Debrief.

 

 

Qui a décidé que le « chien de garde » indépendant du département devait s’occuper de cette question ? La réponse n’a pas été immédiatement claire; le bureau de l’IG (Inspecteur Général) n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Traditionnellement, l’IG enquête sur les allégations d’actes répréhensibles ou évalue la façon dont le Pentagone et les branches militaires gèrent les questions sensibles ou d’autres questions politiquement chargées. Elle peut mener ses propres enquêtes ou répond souvent aux demandes des dénonciateurs, des responsables du Pentagone ou des membres du Congrès.

 

L’année dernière, le Pentagone a mis en place un groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés afin de recueillir des informations sur les observations d’ovnis et d’étudier leurs origines.

Cette task force joue un rôle essentiel dans la rédaction du rapport destiné au Congrès. Un porte-parole du groupe de travail n’a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire sur l’évaluation séparée de l’IG.

Mais un ancien haut responsable du renseignement au Pentagone, qui a fait pression sur le Congrès pour qu’il prenne davantage de mesures concernant ces observations, a déclaré mardi que l’implication de l’IG était une mesure positive pour obliger les militaires à prendre la question plus au sérieux.

« Vous vous demandez comment il est possible que l’espace aérien militaire restreint soit régulièrement violé pendant des mois et des années, sans que personne n’en soit informé au Ministère de la Défense ou au Congrès, et qu’il y ait une défaillance complète du système ? », a déclaré Christopher Mellon, ancien secrétaire adjoint à la Défense chargé du renseignement. « C’est un sujet valable pour qu’ils enquêtent ».

Traduction Jacky Kozan, le 05 mai 2021

 

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie