Le Pentagone a 180 jours pour fournir au Sénat un rapport non classifié sur les ovnis.

Le 28 décembre, le président Donald Trump a promulgué un projet de loi comportant des affectations de dépenses, allouant 1,4 trillion (1 400 milliards) de dollars de financement fédéral pour l’exercice 2021. Couvrant tout, des dispositions d’aide en cas de pandémie aux dépenses de défense, ce projet de loi contient également la loi sur l’autorisation des services de renseignement pour l’année fiscale 2021, qui codifie les opérations secrètes et clandestines des États-Unis et définit les exigences en matière de rapports au Congrès.

Depuis sa première présentation en juin, par la Commission du Sénat sur le Renseignement, cette loi a suscité un intérêt inhabituel grâce à l’inclusion d’une disposition intitulée « Menaces Aériennes Avancées ». Dans cette inclusion, le Comité a offert son soutien au « Groupe de Travail (Task-Force) sur les Phénomènes Aériens Non identifiés au sein du Bureau du Renseignement Naval » et a demandé la production d’un rapport non classifié détaillant l’analyse des OVNIs, ou comme le Pentagone les appelle maintenant, les Phénomènes Aériens Non identifiés (PAN) ou « Véhicules Aériens Anormaux ».

 

Avec la récente adoption de ce projet de loi, il semble que l’horloge tourne car le Groupe de Travail du Pentagone a maintenant 180 jours pour fournir à la Commission Sénatoriale sur le Renseignement son rapport non classifié détaillant les enquêtes actuelles du Pentagone sur les OVNIs. Cependant, un projet n’est pas une loi et il n’y a pas de garantie qu’un rapport PAN complet, « toutes sources », finira par voir le jour.

« Il est maintenant juste de dire que la demande d’un rapport non classifié sur les PANs bénéficie du soutien des deux parties dans les deux chambres du Congrès », a déclaré Christopher Mellon. « En supposant que le pouvoir exécutif honore cette importante demande, la Nation disposera enfin d’une base objective pour évaluer la validité de la question et ses implications en matière de Sécurité Nationale. C’est une opportunité extraordinaire et attendue depuis longtemps ».

 

 

A la mi-août 2020, le Pentagone a officiellement reconnu avoir mis en place un Groupe de Travail chargé d’examiner les PANs.

Dans un communiqué de presse, le bureau du secrétaire à la défense a déclaré que « la mission du Groupe de Travail sera de détecter, d’analyser et de cataloguer les PANs qui pourraient potentiellement constituer une menace pour la sécurité nationale des États-Unis« . Selon le communiqué, l’autorisation du Groupe de Travail a été approuvée par le chef des opérations du Ministère de la Défense (DoD), le Secrétaire Adjoint à la Défense David L. Norquist ».

Bien que cette nouvelle puisse être passionnante pour de nombreux amateurs d’OVNIs, la disposition relative au rapport sur les PANs n’est pas une loi contraignante, il n’y a donc aucune garantie que le public reçoive des informations complètes sur les PANs. De plus, si le groupe de travail sur les PANs considère que certaines informations sont classifiées, le pouvoir législatif n’a pas le pouvoir de déclassifier ces informations afin de les rendre accessibles au public.

Robert Fleischer                                  Dirk Pohlmann

 

Ci-dessous l’en-tête du document officiel du Sénat des USA:


etc…
 
Le Comité demande que le rapport comprenne:

1. Une analyse détaillée des objets aériens non identifiés, les données sur les phénomènes et les renseignements recueillis ou détenus par l'Office of Naval Intelligence, dont les données et les renseignements détenus par la Groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés;

2. Une analyse détaillée des données relatives aux phénomènes non identifiés collectées par:
 a. le renseignement géospatial,
 b. le renseignement sur les signaux,
 c. le renseignement humain,
 d. la mesure et le renseignement sur les signaux;

3. Une analyse détaillée des données du FBI provenant de données d'enquêtes sur les intrusions de phénomènes aériens non identifiés dans l'espace aérien des États-Unis;

4. Une description détaillée d'un processus inter-agences pour assurer la collecte de données en temps utile et la centralisation-analyse de tous les phénomènes aériens non identifiés signalés pour le gouvernement fédéral, quel que soit le service ou l'agence qui ait acquis l'information;

5. L'identification d'un fonctionnaire responsable du processus décrit au paragraphe 4;

6. L'identification des menaces potentielles dans le domaine aérospatial ou autre menaces posées par les phénomènes aériens non identifiés sur la sécurité nationale et une évaluation de la question de savoir si cette activité de phénomènes aériens non identifiés peut être attribuée à un ou à plusieurs adversaires étrangers;

7. L'identification de tout incident ou modèle qui indiquent qu'un adversaire potentiel peut avoir réalisé des capacités aérospatiales révolutionnaires qui pourraient mettre les forces stratégiques ou conventionnelles des États-Unis en danger;

8. Des recommandations concernant l'augmentation de la collecte des données, l'amélioration de la recherche et du développement, les financements supplémentaires et d'autres ressources.

Le rapport sera présenté sous une forme non classifiée, mais pourra inclure une annexe classifiée.
Jacky Kozan, le 31 décembre 2020

Sources:
https://www.intelligence.senate.gov/publications/intelligence-authorization-act-fiscal-year-2021
https://thedebrief.org/uap-task-force-set-in-motion-with-passage-of-intelligence-authorization-act/?utm_sq=gm5f2iid60
https://www.exomagazin.tv/unidentified-uap-task-force-schweizer-militaerakten-erstkontakt-12/

 

 

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie