Le Congrès s’intéresse à nouveau aux observations d’OVNI et souhaite créer un nouveau bureau pour enquêter sur les incidents

 

 

 

8NewsNOWStaff, le 14 novembre 2021

 

LAS VEGAS (KLAS) — Le Congrès envisage de légiférer pour créer un nouveau bureau permanent chargé d’enquêter sur les incidents liés aux ovnis et les phénomènes connexes. L’une des principales raisons de ce regain d’intérêt est le lien possible entre les observations d’ovnis et les armes nucléaires, dont quelques-unes ont été signalées dans le sud du Nevada. Certaines de ces rencontres rapprochées vont bien au-delà des lumières dans le ciel.

Le lien entre les OVNIs et les armes nucléaires a été documenté dès la toute première explosion atomique – l’explosion Trinity au Nouveau-Mexique en 1945. Depuis lors, des centaines d’anciens militaires ont rapporté que des engins inconnus avaient survolé des essais nucléaires, des laboratoires atomiques et des bases de missiles.

Un groupe d’anciens officiers a raconté ses rencontres lors d’une conférence de presse à Washington en octobre de cette année.

L’enquêteur Robert Hastings a obtenu des centaines de pages de dossiers du Pentagone, autrefois classifiés, sur ces incidents et a personnellement interrogé plus de 150 officiers militaires à la retraite sur les rencontres inquiétantes impliquant des armes nucléaires.

"Les ovnis ont régulièrement surveillé nos armes nucléaires depuis des décennies", affirme Robert Hastings.

Les implications en matière de sécurité nationale sont l’une des principales raisons pour lesquelles l’ancien chef de la majorité au Sénat, Harry Reid, a parrainé une enquête sur les ovnis, autrefois secrète, supervisée par la Defense Intelligence Agency (DIA) ; cependant, le lien entre les ovnis et les armes nucléaires est bien plus étrange que de simples engins inconnus dans le ciel.

illustration ajoutée par JK

 

La Zone 2

Dans la banlieue de Las Vegas, une partie obscure du champ de tir de la base aérienne de Nellis, appelée « Area 2 », a été pendant des décennies un dépôt réputé d’ogives nucléaires.

Jusqu’à 200 armes nucléaires seraient stockées dans les bunkers de la zone 2. Trois niveaux d’équipes de sécurité de l’armée de l’air lourdement armées patrouillent la zone 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, à l’affût de toute tentative d’intrusion.

"À deux reprises, nous avons été alertés par la présence d'un objet volant non identifié au-dessus de la zone 2, au-dessus des bunkers", explique JD, un ancien officier de sécurité de l'armée de l'air.

Cet ancien agent de sécurité a également déclaré que les intrusions ne se produisaient pas seulement dans le ciel. Il y a également eu de multiples incidents d’ombres étranges vues dans et autour de la zone 2, y compris un incident dramatique en 1991, lorsque les équipes de sécurité étaient en état d’alerte.

"Cette personne n'a jamais été retrouvée, mais l'aviateur qui l'avait vue, l'a décrite comme étant très grande, environ 2 mètres, et se déplaçant très rapidement. C'était très étrange", a déclaré JD.

Un autre agent de sécurité de la zone 2, Chris Cabrera, a entendu les histoires de personnes fantômes mais ne savait pas si elles étaient réelles jusqu’à ce qu’il fasse sa propre rencontre.

Chris Cabrera : "Et quand je me suis retourné, il y avait cette forme de masse noire, je ne sais pas comment on pourrait l'appeler. Cela ressemblait à, je ne sais même pas comment le décrire ... comme si cela ressemblait à une personne mais il n'y avait pas de forme définitive de la tête."

George Knapp : "comme vague, comme un brouillard ou ...."

Cabrera : "C'était noir. C'était comme, comme une tache sombre mais il y avait comme autour du sommet, presque comme une tête et presque comme l'épaule."
illustration ajoutée par JK

 

Comme pour les incidents d’ovnis, les observations d’intrus sombres et inconnus ont été prises au sérieux à l’époque. Les officiers sont en alerte et fouillent la zone 2, mais ne trouvèrent jamais de trace des silhouettes en fuite.

Leurs commandants leur ont dit que « cela n’était jamais arrivé ».

L’enquêteur Robert Hastings affirme que des incidents bizarres similaires ont été signalés dans de nombreuses bases nucléaires et qu’aucune de ces rencontres mystérieuses dans le ciel, ou au sol, n’a jamais été résolue.

Traduction de Jacky Kozan, le16 novembre 2021

 

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie