Incident du vol 1628 de Japan Airlines en Alaska en 1986

Vues : 63


Source
LE VOL FANTASTIQUE DE JAL 1628
par le Dr Bruce Maccabee
05 mars 2022
L’incident du vol 1628 de Japan Airlines (Image Japan Airways)

Un pilote chevronné dont l’observation, mardi 17 novembre 1986, d’un OVNI a été confirmée sur les écrans radar a déclaré que l’objet mystérieux était si énorme qu’il éclipsait son avion cargo de Japan Airlines. L’équipage était composé du capitaine Kenju Terauchi, du copilote Takanori Tamefuji et de l’ingénieur de vol Yoshio Tsukuba. Le plan de vol prévoyait le vol 1628 de Paris à Tokyo.

Le capitaine Kenju Terauchi, le pilote, a également déclaré avoir vu deux autres petits objets non identifiés, plus petits que son avion cargo, qui ne sont pas apparus sur le radar.


Capitaine Terauchi

Croquis du Capitaine TERAUCHI

Terauchi, son copilote et son mécanicien de bord ont déclaré aux enquêteurs de la Federal Aviation Administration qu’ils avaient vu les lumières d’un objet non identifié dans la soirée du 17 novembre.

“Ils volaient parallèlement et se sont soudainement approchés très près”, a déclaré Terauchi, 47 ans, qui a demandé et reçu la permission de la FAA de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter les objets qui sont apparus pendant un certain temps sur les radars de la FAA et de l’Air Force et sur l’écran radar du cockpit du vol 1628 de JAL.

La FAA a confirmé mardi que le radar du gouvernement avait capté l’objet qui, selon Terauchi, suivait son Boeing 747 cargo.

Terauchi, pilote depuis 29 ans, a déclaré avoir brièvement aperçu le grand objet inconnu en silhouette. “C’était un très gros objet, deux fois plus gros qu’un porte-avions”, a-t-il déclaré.

Terauchi a fait un dessin de ce à quoi il pensait que les objets ressemblaient. Il a dessiné un objet géant en forme de noix, avec de gros bourrelets au-dessus et au-dessous d’un large bord aplati.

Silhouette du gigantesque vaisseau spatial

Le capitaine, qui est stationné à Anchorage avec sa famille, pilotait le jumbo jet d’Islande à Anchorage pour un vol Europe-Japon lorsque l’équipage a rencontré l’objet par temps clair au-dessus de l’Alaska.

Terauchi a déclaré que les trois objets non identifiés ont suivi son jet pendant 400 miles.

“C’était incroyable”, a-t-il dit, reconnaissant que certains de ses collègues ont des doutes sur ce que l’équipage a vu.

Les enquêteurs de la FAA qui ont interrogé l’équipage à Anchorage ont conclu dans un rapport que l’équipage était “normal, professionnel, rationnel, {et n’avait} aucune implication dans la drogue ou l’alcool”. L’expérience de vol de l’équipage totalise plus de 46 ans, a déclaré le pilote.

Terauchi a déclaré que l’équipage n’était pas effrayé mais qu’il voulait éviter tout ce qui était éclairé sur sa trajectoire de vol. “Nous voulons nous échapper de tout ça”.

Ils ont suivi les directives de la FAA pour descendre de 4 000 pieds et faire des virages – y compris un virage à 360 degrés, mais Terauchi a déclaré : “Ils nous suivaient toujours.”

Il a ajouté que les manœuvres d’évitement n’ont servi à rien et que les lumières sont restées proches, apparaissant une fois devant le cockpit.

Les rapports de contrôle de vol de la FAA indiquent que l’objet est resté avec le vol JAL 1628 pendant au moins 32 minutes. Terauchi a déclaré qu’il pensait que c’était plus long. Le contrôleur de vol qui dirigeait l’avion de la JAL a signalé que l’objet apparaissait sur son radar à une distance de 8 km de l’avion.

Terauchi a déclaré que les objets se déplaçaient rapidement et s’arrêtaient soudainement. Il les a appelés “les deux petits vaisseaux et le vaisseau-mère”.

Terauchi a déclaré en plaisantant qu’il pensait que les OVNIs avaient pu suivre son avion cargo affrété parce que “nous transportions du Beaujolais, un vin très célèbre fabriqué en France. Peut-être veulent-ils le boire”.

Traduction de Jacky Kozan, le 4 mars 2022

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie