Des rapports du groupe de travail du Pentagone sur les OVNIs étudient la « technologie non humaine » d’objets mystérieux

Les rapports comprennent un échange de courriels du 16 octobre 2019 entre de hauts responsables militaires.

Source

Par Chris Ciaccia | Fox News
04/12/2020

Deux rapports classifiés du groupe de travail du Pentagone utilisé pour « détecter, analyser et cataloguer » les OVNIs ont fait l’objet de fuites, tous deux comportant des photos d’objets non identifiés.

Le site d’information de la défense TheDebrief.org a publié les rapports, dont un échange de courriels du 16 octobre 2019 entre l’ancien Vice-Chef des Opérations Navales, l’Amiral Robert Burke, et l’actuel Vice-Chef d’Etat-Major de l’Armée de l’Air, le Général Stephen Wilson. Cet échange a été obtenu grâce à une demande de The Debrief en vertu de la loi sur la liberté de l’information (Freedom of Information Act).

« Je vous recommande de prendre le bref que je viens de recevoir de notre Directeur du Renseignement Naval, le VADM Matt Kohler, sur les phénomènes aériens non identifiés (PAN) », a déclaré Burke à Wilson dans le courriel. Burke a ajouté que « le SECNAV recevra le même briefing demain à 10 heures », faisant probablement référence au Secrétaire de la Marine de l’époque, Richard Spencer.

 

Le SECNAV a l’avantage d’avoir un bon regard sur l’existence des ovnis.

 

La photo divulguée, prise au large de la côte Est des États-Unis par le « téléphone portable personnel d’un pilote », faisait partie du rapport de position de 2018, a déclaré une source à la presse. Ce rapport a discuté de ce que pourrait être l’objet argenté non identifié en forme de « cube« (1), avec une liste d’explications possibles, y compris le fait qu’il pourrait s’agir d’une technologie « extraterrestre » ou « non humaine ».

La photo de 2020, qui a fait l’objet d’une fuite mais n’est pas encore largement disponible, est décrite comme un triangle (1) avec des lumières blanches à chaque coin. C’est peut-être la photo la plus intéressante, a déclaré Nick Pope, un ancien employé et enquêteur sur les OVNIs pour le Ministère Britannique de la Défense, à Fox News.

Agrandissement et retouches ajoutés à l’article original par JK

 

« Je suis plus intéressé par le fait que cette première photo a été divulguée,et par la fuite d’informations sur le groupe de travail sur l’aérien non identifié du Pentagone, où le personnel de la communauté du renseignement en service a partagé des informations provenant de deux rapports de renseignement », a déclaré M. Pope par courriel. « Avec ma propre expérience de la Défense dans ce domaine, trois choses ressortent:
– premièrement, la description par un initié des rapports comme étant « choquants » – un mot qui soulève la question de savoir ce que ces personnes trouvent de choquant dans les PANs
– deuxièmement, le fait que les rapports des services de renseignement semblent avoir été diffusés de manière étonnamment large dans diverses agences de renseignement,
– et troisièmement, le fait que l’hypothèse extraterrestre semble vraiment ne pas avoir été retirée de la table« .

Nick Pope a ajouté qu’il s’attendait à d’autres fuites, notant qu’il pense qu’il y a « une faction au sein du gouvernement qui veut clairement que ces informations soient rendues publiques ».

Les deux rapports de position de 2018 et 2020 ont été largement diffusés au sein de la communauté de la défense, a ajouté The Debrief, citant des entretiens avec de multiples sources.

Le Pentagone n’a pas encore répondu à une demande de commentaires de la part de Fox News.

En août, le Pentagone a créé un groupe de travail pour enquêter sur les OVNIs, ou les PANs, suite à plusieurs incidents inexpliqués qui ont été observés par l’armée américaine.

 

Un pilote de chasse dit que l’ovni qu’il a poursuivi en 2004 a commis un « acte de guerre »

 

Le Groupe de Travail sur les Phénomènes Aériens Non Identifiés a été lancé par le Secrétaire Adjoint à la Défense David Norquist, renforçant ainsi l’effort du Bureau du Renseignement Naval, ont déclaré les responsables.

On ne sait pas encore très bien comment ce nouveau groupe de travail s’inscrit dans le cadre du programme d’identification avancée des menaces aérospatiales (AATIP), a déclaré M. Pope à Fox News au cours de l’été. M. Pope a cité des « anciens fonctionnaires de la Défense » du groupe, qui ont participé à des travaux relatifs aux OVNIs.

L’AATIP a été créé en 2007 à la demande de l’ancien sénateur Harry Reid, a rapporté Fox News. Il aurait cessé ses activités en 2012, mais en 2017, le New York Times a rapporté que le Département de la Défense continuait d’enquêter sur des épisodes potentiels d’objets volants non identifiés.

 

Avec l’ovni du pentagone à l’honneur, le rapport mentionne « des véhicules hors de ce monde qui ne sont pas fabriqués sur cette terre »

 

La création du groupe de travail fait suite à des demandes de renseignements du législateur sur le sujet. En juin, le sénateur de Floride Marco Rubio, Président par intérim de la Commission Sénatoriale du Renseignement, a chargé le Directeur du Renseignement National, le Secrétaire à la Défense et d’autres responsables d’agences de compiler des données sur le « phénomène aérien non identifié ».

« Le Comité reste préoccupé par le fait qu’il n’existe pas de processus unifié et global au sein du gouvernement fédéral pour la collecte et l’analyse des renseignements sur les phénomènes aériens non identifiés, malgré la menace potentielle », a écrit le législateur dans un rapport.

En juillet, le New York Times a rapporté qu’un petit groupe de responsables gouvernementaux, dont Reid, et de scientifiques pensent que des objets « d’origine indéterminée » se sont écrasés sur Terre et ont été récupérés. La publication cite Eric W. Davis, un astrophysicien qui a travaillé comme sous-traitant et consultant pour le programme OVNI du Pentagone. Davis, qui travaille maintenant pour le sous-traitant de la Défense Aerospace Corporation, a déclaré qu’il a participé à des réunions sur la récupération d’objets inexpliqués aux membres du personnel de la Commission des Services Armés du Sénat et de la Commission du Renseignement du Sénat, les 21 et 23 octobre 2019.

En avril, le Pentagone a officiellement publié des vidéos de « phénomènes aériens non identifiés », connus sous les noms de « FLIR1 », « Gimbal » et « GoFast », précédemment capturés par des avions de la Marine. Les images avaient circulé dans le public pendant des années. Elles ont été diffusées à l’origine par le New York Times et à la Stars Academy of Arts & Science, dirigée par le co-fondateur de Blink-182, Tom DeLonge.

Après la diffusion publique des vidéos, Tom DeLonge a déclaré dans un tweet maintenant supprimé: « Les OVNIs sont réels ».

Traduction de Jacky Kozan, le 11 décembre 2020


(1) Note de JK:
L’article mentionne d’abord un cube et quelques lignes plus loin, un triangle.
La presse confond probablement l’affaire présentée ci-dessus et une autre rencontre rapprochée de deux F18 avec un ovni « cube dans une sphère ». Pour mémoire une illustration ci-dessous.

 


 

 

 

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie