Vous voulez être un meilleur résolveur de problèmes? Arrêtez de penser en noir et blanc.

Vous voulez être un meilleur
résolveur de problèmes?
Arrêtez de penser en noir et blanc !

Luis Elizondo
11 avril 2019

 Source Medium.com

 

En tant qu’êtres humains, nous considérons tout en termes de OU-exclusif.

OU-exclusif à 2 entrée ( ajout JK )


Chaud ou froid? Gauche ou droite? Rester ou partir? Bon ou Mauvais? Noir ou blanc? Haut ou bas?

Les scientifiques ont émis l’hypothèse que la raison pour laquelle nous voyons les choses en termes d’opposés est due aux premiers stades de notre développement dans le ventre de notre mère. Ils ont théorisé que nous sommes des animaux cardio-sociaux, résultat de notre développement fœtal. Plus précisément, disent-ils, nous sommes ce que nous sommes parce que les toutes premières expériences que nous avons eues en tant qu’êtres humains sont celles du ventre de notre mère. Le rythme cardiaque de notre mère, une pulsation régulière « marche-arrêt », peut avoir plus d’impact sur le développement humain et la psychologie, qu’autre chose.

Nous sommes pré-câblés pour vivre la vie et nous exprimer à travers la lentille des choix et des options binaires. Quand vient le temps d’agir et de prendre une décision, cela revient finalement à l’une ou l’autre option – nous devons faire un choix.

Mais Mère Nature ne joue pas toujours selon les mêmes règles.

Il suffit de jeter un œil au monde bizarre des fractales – un univers où les mêmes motifs se produisent encore et encore à différentes échelles et tailles – du très petit au plus inimaginablement grand. Avez-vous déjà remarqué que les branches d’un arbre tentaculaire ont le même motif qu’une rivière qui coule, un éclair, des vaisseaux sanguins, des voies neuronales du cerveau et même d’énormes méga-structures galactiques?

La séquence de Fibonacci, longtemps annoncée pour sa pertinence pour la « géométrie sacrée » et « le nombre d’or » est un autre exemple où Mère Nature refuse de céder en termes de solutions binaires, optant plutôt pour une courbe élégante mais infinie. La nature en spirale d’une coquille de nautile, d’une pomme de pin et même des bras d’une galaxie spirale partagent tous le même rapport mathématique. Ici, encore une fois, nous voyons la nature trouver une solution qui n’implique pas une solution « soit ceci-soit cela ».

Si Mère Nature ne s’organise pas en termes de binaire, alors il va de soi qu’un processus de pensée binaire ne nous aide pas vraiment à mieux comprendre notre univers. Ce qui peut bien fonctionner dans le langage binaire des ordinateurs peut en fait limiter notre capacité à comprendre et à apprécier le fonctionnement réel de la nature.

C’est pourquoi il est si important que nous nous efforcions d’ouvrir nos esprits et de considérer les multitudes de possibilités qui existent en ce qui concerne les sujets marginaux comme les phénomènes aériens non identifiés (PAN).

Il existe plus de deux solutions à un problème.

Imaginez si la seule façon de rentrer à la maison à la fin de votre journée était de vous limiter à une série de virages exaspérants à gauche et à droite? Il vous faudrait probablement une éternité pour rentrer chez vous. Et si, pour voler de New York à Los Angeles, vous deviez d’abord survoler le Mexique et le Canada? Certainement pas le moyen le plus efficace de voler!

Je me mets toujours au défi de voir de nouvelles possibilités.

Un jour, juste pour me tester, j’ai allumé la lumière dans la cuisine. Lorsque le moment est venu de l’éteindre, je me suis dit que je ne pouvais pas emprunter mon itinéraire normal à travers le salon et à la place, j’ai dû trouver un autre itinéraire. Le lendemain, je me suis dit que je ne pouvais plus utiliser la cuisine ou l’entrée pour éteindre la lumière, et je me suis rapidement souvenu que je pouvais entrer dans la cuisine par le garage. À la cinquième nuit, j’étais désespéré de trouver des itinéraires alternatifs, me retrouvant littéralement à grimper par une fenêtre de cuisine, déterminé à voir combien de chemins différents il y avait vraiment. À la 10e nuit, j’ai eu recours à couper les disjoncteurs sur le panneau électrique.

À un moment donné, j’ai même envisagé d’entrer par le grenier et de me frayer un chemin à travers le plafond si je le devais.

Le but de cet exercice n’était pas de m’obséder sur différents scénarios. Il s’agissait plutôt de me forcer à reconnaître qu’il existe plus de deux solutions à un problème, dans ce cas, plus de deux voies pour éteindre la lumière d’une cuisine. En fait, nous ne sommes limités que par notre imagination en ce qui concerne les options et bien sûr la colère de notre conjoint si nous décidons de scier le plafond de la cuisine.

Les décisions binaires peuvent bien fonctionner lorsque vous vous tenez au bord d’une falaise, mais la vie ressemble plus à un champ de mines, aller à gauche ou à droite peut être une mauvaise décision.

La pensée binaire entrave le progrès.

Dans le cas des phénomènes aériens non identifiés (PAN), il y a généralement deux écoles de pensée: « Ce doit être un programme gouvernemental secret » ou « Ce sont des extraterrestres de l’espace ». C’est pourquoi il est si important que nous nous efforcions d’ouvrir nos esprits et de considérer les multitudes de possibilités qui existent en matière de PAN.

Mais, si Mère Nature nous a appris une chose, la réponse n’est peut-être pas un calcul « soit ceci-soit cela ». Certaines des autres possibilités pourraient inclure une technologie antagoniste étrangère, une capacité multidimensionnelle, ou même un aspect spatio-temporel que nous n’avons pas encore découvert. Et bien sûr, même si je suis en désaccord avec l’idée, elle pourrait avoir une pertinence spirituelle / religieuse. Aussi troublante que puisse être l’idée, c’est toujours une possibilité.

Les PANs sont peut-être la plus grande énigme à laquelle nous sommes confrontés à notre époque moderne. En tant que tel, il est impératif que nous abordions la question avec objectivité et ouverture d’esprit afin de ne pas exclure prématurément une origine possible. En fin de compte, ce mystère peut ne pas avoir de réponse OU-exclusif et peut vraiment être beaucoup plus bizarre que nous ne l’aurions jamais cru possible.

Nous ne connaîtrons jamais vraiment toutes les réponses possibles avant d’envisager d’explorer les zones grises entre le noir et le blanc.

Écrit par Luis Elizondo, Directeur des programmes spéciaux de la To The Stars Academy of Arts & Science, ancien Directeur AATIP au Ministère de la Défense du Gouvernement Américain. www.ToTheStarsAcademy.com

Traduction de Jacky Kozan, le 21 février2020.

 

 

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie