Rapport RUBIO du Sénat des USA – Projet de loi crédits pour le renseignement UFO en 2021

Voici la traduction d’une publication de TTSA sur facebook.


To The Stars Academy of Arts and Science
publié sur facebook le 23 juin 2020

En mai 2019, TTSA a publié un projet de loi rédigé par notre conseiller à la sécurité nationale, Chris Mellon, pour que le Congrès envisage de demander un rapport pour rendre publiques les conclusions sur les PANs de la Marine. Nous sommes ravis d’annoncer que le Comité Sénatorial Spécial sur le Renseignement a intégré sa suggestion de longue date d’exiger du communauté qu’il procède à une évaluation écrite complète NON CLASSIFIÉE de la question des PANs. Le projet de loi rédigé par Marco Rubio et d’autres est maintenant à l’ordre du jour de l’exercice 2021. Il s’agit d’une étape ÉNORME et d’un grand jour pour notre effort. Merci à la communauté TTSA pour votre soutien continu qui nous fait avancer!

 


Traduction d’extraits du document:

 

LOI SUR L’AUTORISATION DE RENSEIGNEMENT
POUR EXERCICE FINANCIER 2021
17 JUIN 2020 – Commandé pour impression
M. RUBIO, du Comité Restreint sur le Renseignement,
a soumis ce qui suitRAPPORT
établi conjointement avec
les Membres Minoritaires
[Pour accompagner S. 3905]


Le comité restreint sur le renseignement, après avoir examiné un projet de loi original (art. 3905) autorisant les crédits pour l’exercice 2021 pour les activités de renseignement et liées au renseignement du Gouvernement des États-Unis, le compte de gestion de la communauté du renseignement (Intelligence Community Management Account » ) et le système de retraite et d’invalidité de la Central Intelligence Agency, et à d’autres fins, a répondu favorablement et recommande que le projet de loi soit adopté.

(page 12)
Le Comité demande en outre au rapport d’inclure:

1. Une analyse détaillée des données de phénomènes aériens non identifiés et rapports de renseignement recueillis ou détenus par le bureau du renseignement de la Navy, y compris les rapports de données et de renseignement détenus par le groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés (Unidentified Aerial Phenomena Task Force);

2. Une analyse détaillée des données de phénomènes non identifiés collectées par:
a. les renseignement géospatiaux
b. les renseignement sur les signaux;
c. les renseignement humains
d; les renseignement sur les mesure et les signaux;

3. Une analyse détaillée des données du FBI, qui a été dérivée de données d’enquêtes sur les intrusions de phénomènes aériens non identifiés sur l’espace aérien réglementé des États-Unis;

4. Une description détaillée d’un processus interinstitutions pour assurer la collecte de données en temps opportun et une analyse centralisée de tous les rapports de phénomènes aériens identifiés pour le gouvernement fédéral quel que soit le service ou l’organisme qui a acquis les informations;

5. L’identification d’un fonctionnaire responsable du processus décrit au paragraphe 4;

6. L’identification de menaces potentielles pour l’aérospatiale ou d’autres menaces causées par les phénomènes aériens non identifiés à la sécurité nationale ainsi qu’une évaluation de la question de savoir si l’activité de ce phénomène aérien non identifié peut être attribuée à un ou plusieurs adversaires étrangers;

7. L’identification de tout incident ou schéma indiquant qu’un adversaire potentiel peut avoir réalisé des percées aérospatiales significatives qui pourraient mettre les forces stratégiques ou conventionnelles des États-Unis en danger;

8. Des recommandations concernant une collecte accrue de données, l’amélioration de la recherche et du développement et de financement supplémentaire et d’autres ressources. Le rapport doit être soumis sous une forme non classifiée, mais peut
contenir une annexe classifiée.

Menaces aériennes avancées

Le Comité soutient les efforts du groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés du bureau du renseignement de la Navy pour standardiser la collecte et les rapports sur les phénomènes aériens non identifiés, tous les liens qu’ils ont avec des gouvernements étrangers adversaires ainsi que la menace qu’ils représentent pour les installations militaires des USA.
Cependant, le Comité demeure préoccupé par le fait qu’il n’existe pas de processus global et défini au sein du gouvernement fédéral pour collecter et analyser les renseignements sur les phénomènes aériens non identifiés, malgré la menace potentielle. Le Comité comprend que les renseignements pertinents peuvent être sensibles; néanmoins, le Comité constate que le partage et la coordination des informations à travers la communauté du renseignement a été incohérente et que cela n’a pas retenu l’attention des hauts dirigeants.
Par conséquent, le Comité ordonne à l’ONI (bureau de renseignement de la Navy), en consultation avec le Secrétaire à la Défense et les chefs de telles autres agences de renseignement, comme le Directeur et le Secrétaire, jugent conjointement pertinents, de soumettre un rapport, dans les 180 jours suivant la date de promulgation de la loi, aux comités de renseignement et des services armés du Congrès sur les phénomènes aériens identifiés (également appelés « véhicules aériens anormaux »), y compris les objets aéroportés observés qui n’ont pas été identifiés.

Traduction de Jacky Kozan,le 25 juin 2020



Rapport Rubio complet

 

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie