Différentes possibilités de contact extraterrestre-humain

Traduction d’un texte de la chroniqueuse Cheryl Costa
dans le Syracuse Newtimes du 22 mai 2017

Quand les gens parlent d’avoir des contacts avec d’autres « gens pas de chez nous », ils pensent généralement qu’une soucoupe volante, ou un engin étranger indescriptible, atterrirait sur la pelouse près de la Maison Blanche. Cela a été illustré en 1951 dans Le jour où la Terre s’arrêta.

Un autre scénario est qu’un immense engin extraterrestre s’arrêtera au-dessus des capitales des principaux pays du monde. Encore une fois, ce scénario a été représenté la première fois dans la série de télévision V et plus tard avec le film Independence Day.

Bien sûr, il y a l’autre idée selon laquelle le premier contact se fera dans un endroit éloigné et secret comme dans les Rencontres du Troisième Type de Steven Spielberg. Ce film est basé sur un aterrissage coordonné très secret et un échange culturel à la Devils Tower dans le Wyoming.

Enfin, une approche très différente, encore une fois de Steven Spielberg, a été E.T. l’extraterrestre. Dans cette histoire, un vaisseau extraterrestre débarquerait dans une zone boisée en dehors d’une grande ville pour une sorte de mission d’enquête. Un membre de l’équipage extraterrestre serait laissé sur place et finirait par rencontrer un garçon du quartier et sa famille. Cette histoire a présenté l’idée de contact avec les extraterrestres au cours d’un événement moins grand, non organisé par le gouvernement. Spielberg a offert la notion que le premier contact pourrait être établi avec quelqu’un d’aussi simple qu’un jeune garçon. Au cœur de ces histoires il y a un concept fondamental: les extraterrestres doivent être les initiateurs du contact avec les êtres humains.

Qu’en est-il de la possibilité pour les humains d’atteindre les extraterrestres? peut-être avec un signal radio? Vous pourriez suggérer que c’est impossible. En fait, de plusieurs façons, la race humaine l’a déjà fait. Bien sûr, les premiers événements remarquables qui ont envoyé des signaux radio dans l’espace extra-atmosphérique étaient, au mieux, un incident involontaire.

En 1938, deux entreprises allemandes appelées Telefunken et Fernseh diffusent 72 heures sur les Jeux olympiques de Berlin sur les ondes en utilisant des signaux de télévision VHF à haute fréquence et haute puissance. Les signaux ont ciblé intentionnellement des sites éloignés à Berlin et à Potsdam, hébergeant des installations de visualisation spéciales appelées bureaux de télévision publique.

Il convient de noter que les signaux radio VHF ne rebondissent pas sur l’ionosphère de la Terre comme les signaux radio à ondes courtes, parce que les signaux radio dans les bandes de fréquences VHF ou supérieures passent à travers l’ionosphère terrestre et ils rayonnent dans l’espace extra-atmosphérique. Depuis la fin des années 1940, toutes les stations de télévision qui transmettent des fréquences VHF et UHF ou plus, ont rayonné dans l’espace. Chacun de ces signaux a porté nos images, nos voix, nos mots et nos messages commerciaux dans l’espace profond.

En juillet et août 1945, les militaires américains ont fait exploser le premier de trois dispositifs nucléaires. Les explosions nucléaires génèrent d’énormes rejets d’énergie. Cette émission massive d’énergie est émise à travers le spectre électromagnétique. Le signal aurait été considérablement fort sur toutes les fréquences à la fois. Ces détonations nucléaires ont été les premiers signaux massifs générés par les humains. En se déplaçant vers l’extérieur à la vitesse de la lumière, ces signaux seraient capables d’être reçus en tant que bruit RF à large bande à plusieurs années-lumière de distance. Ces signaux d’éclatement nucléaire ont communiqué un simple message: quelqu’un casse des atomes.

Depuis plus de cinq décennies, entre 1945 et 1996, environ 2 000 explosions pour essais nucléaires ont été réalisées. Le Traité d’interdiction des essais nucléaires a été signé en 1963 et pendant les 30 années qui ont suivi, les essais nucléaires ont été progressivement éliminés. Depuis 1998, seuls l’Inde, le Pakistan et la Corée du Nord ont mené des essais nucléaires souterrains.

Il convient de noter que, chacun de ces plus de 2 000 essais nucléaires a produit une puissante poussière d’énergie de radiofréquence à large bande qui est allée dans l’espace. A chaque fois, nous indiquons simplement que nous sommes toujours là et nous sommes toujours en train de casser des atomes.

En 1974, les scientifiques du radio-télescope d’Arecibo, à Porto Rico, transmettent un message graphique à haute puissance dans l’espace. Le message contenait des informations graphiques codées sur l’humanité et la Terre. Le signal a été transmis vers le point Messier 13 (M13), qui est un amas globulaire d’étoiles. L’intention était de communiquer des informations de base sur nos espèces. Il faut noter que le groupe M13 se trouve à 25 100 années-lumière de la Terre. Cela pose la question: pourquoi n’ont-ils pas choisi un système étoile plus proche comme un qui est à moins de 50 ans?

Traduction Jacky Kozan, le 10 juin 2017

 

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l’Académie d’Ufologie