La marine américaine a secrètement conçu un avion futuriste super rapide.

Trois demandes de brevets ont été déposés par Salvatore Cezar Pais du Secrétariat de l’US Navy pour le compte des USA:

– Vaisseau utilisant un système de réduction de masse inertielle, dépôt le 28/04/2016, brevet (patent) accordé le 04/12/2018

– Supraconducteur à température ambiante à induction piézoélectrique, dépôt le 16/08/2016

– Générateur d’ondes gravitationnelles à haute fréquence, dépôt le 14/02/2017

Ces brevets sont bien enregistrées par bureau des brevets américains (USPTO) et la première demande a fait l’objet d’une « patent » officielle en décembre 2018.

Les militaires ont déposé le projet d’un vaisseau très inhabituelle utilisant un « dispositif de réduction de masse inertielle » pour se déplacer à des vitesses extrêmes. Cela signifie que l’avion utilise une technologie complexe pour réduire sa masse et par conséquence son inertie, lui permettant ainsi d’atteindre des grandes vitesses. Le brevet est extrêmement complexe et décrit des méthodes de réduction de la masse d’un avion utilisant diverses techniques, notamment la génération d’ondes de gravité.

Le brevet mentionne qu’il est possible de réduire la masse inertielle et donc la masse gravitationnelle d’un objet en mouvement, par une perturbation non linéaire de l’espace-temps local. Le vaisseau décrit dans le brevet présente une paroi creuse remplie de gaz, qui est ensuite mis à vibration à l’aide d’ondes électromagnétiques puissantes. Cela crée ensuite un vide autour de l’engin, lui permettant de se propulser à grande vitesse. Le navire de style ovni peut être utilisé dans l’espace, l’air ou même l’eau comme engin submersible capable de vitesses sous-marines extrêmes et de capacités furtives améliorées. Cet engin hybride évoluerait très facilement dans les milieux air / espace / eau en étant enfermé dans une bulle / gaine de plasma sous vide.

Les modes de réalisation préférés de la présente invention sont illustrés à titre d’exemple ci-dessous et sur les figures 1 et 2. Comme le montre la figure l, le véhicule 10 utilisant un dispositif de réduction de masse inertielle comprend une paroi de cavité résonante externe 100, une cavité résonante interne 200 et des émetteurs de micro-ondes 300. La paroi de cavité résonante externe 100 et la paroi de cavité résonante interne 200 forment une cavité résonante 150. Les émetteurs hyperfréquences 300 créent des ondes électromagnétiques haute fréquence 50 dans la cavité résonante 150, faisant vibrer la paroi de la cavité résonante externe 100 dans un mode accéléré et créant un vide local polarisé 60 à l’extérieur de la paroi de cavité résonante externe 100. Dans la description de la présente invention, l’invention sera examinée dans un environnement spatial, maritime, aérien ou terrestre; cependant, cette invention peut être utilisée pour tout type d’application nécessitant l’utilisation d’un dispositif de réduction de masse inertielle d’un vaisseau.

 

Les conséquences techniques sont évidemment majeures.

Lorsque des brevets de produits innovants sont déposés, c’est pour en protéger le contenu. Mais une autre conséquence c’est que ce contenu est publié et est donc porté à la connaissance de tous.
Vu l’importance stratégique de telles machines, il serait étonnant que l’US Navy ait publié des pistes de recherches pour en faire profiter d’autres pays. Les techniques décrites sommairement dans le brevet ont dû être mises au point et testées, des prototypes ont probablement été fabriqués et ceci depuis plusieurs dizaines d’années.

Brevets déposés par Salvatore Cezar Pais du Secrétariat de l’US Navy pour le compte des USA

– US-10144532-B2 Craft using an inertial mass reduction device 28/04/2016 accordé le 04/12/2018

peut être téléchargé ici

Voir sur le site de l’USPTO

– US-2019058105-A1 Piezoelectricity-induced Room Temperature Superconductor déposé le 16/08/2016

peut être téléchargé ici

– US-2018229864-A1 High Frequency Gravitational Wave Generator déposé le 14/02/2017

peut être téléchargé ici

Jacky Kozan, le 23 avril 2019

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie