Il faut répondre à 4 questions en 2020 pour résoudre le mystère des ovnis

 

Il faut répondre à ces quatre questions en 2020
pour résoudre le mystère des ovnis

 

 

Par Jasper Hamill, journaliste scientifique et technologique
Lundi 6 janvier 2020

 

 

Vous ne le savez peut-être pas, mais nous vivons actuellement dans un âge d’or de l’ufologie.

Au 20ème siècle, toute personne qui a vu des objets mystérieux dans le ciel a été rejetée en tant qu’excentrique ou fraudeur.

Mais cela a changé il y a presque exactement deux ans lorsqu’un article explosif publié dans le New York Times a révélé l’existence d’un projet gouvernemental américain caché appelé Advanced Aerospace Threat Identification Program (AATIP), qui recueillait des informations sur les « phénomènes aériens non identifiés » (PANs).

Ce programme secret a recueilli des informations sur au moins trois observations d’avions se déplaçant à des vitesses impossibles qui ont été enregistrées par des aviateurs ou des militaires américains.

Dans l’incident le plus célèbre révélé lors de la découverte de l’AATIP, deux pilotes de la Marine ont poursuivi un « objet ovale blanchâtre, de la taille d’un avion commercial ». Cet OVNI « Tic Tac » a été observé au large de San Diego en 2004 et suivi par deux jets lancés depuis l’USS Nimitz.

Depuis ce rapport, les détails des travaux étranges et presque incroyables effectués par l’AATIP ont lentement coulé dans le domaine public. Et pendant ce temps,Metro a travaillé en étroite collaboration avec Nick Pope, un ancien enquêteur sur les ovnis au Ministère de la Défense, pour traiter toutes les révélations.

Il a retenu quatre questions auxquelles nous devons répondre afin que nous puissions résoudre le mystère OVNI une fois pour toutes.

 

Nick Pope a déclaré à Metro:

"Nous avons récemment passé le deuxième anniversaire de l'histoire du New York Times révélant l'existence de l'initiative AATIP (Advanced Aerospace Threat Identification Program) du Pentagone, et au cours de ces 2 dernières années, le phénomène OVNI est sorti du marginal et est dans le courant dominant.
Les attentes sont élevées pour que 2020 apporte de nouvelles révélations, mais il est difficile pour la communauté OVNI et le grand public de naviguer dans cette histoire complexe. Il y a un surplus d'informations, avec tellement de données que la plupart des gens ont du mal à identifier les parties de l'histoire qui sont non seulement intéressantes, mais importantes.
Pour aider les gens à se concentrer sur les problèmes clés, j'ai utilisé mes connaissances initiales acquises en ayant dirigé le projet OVNI du gouvernement britannique afin de déterminer quatre questions critiques. Les réponses dissiperaient une grande partie de la confusion.

Bien sûr, il convient de se rappeler que nous n'avons pas encore d'explication officielle sur les observations. Les vaisseaux avancés pourraient être des machines volantes expérimentales construites secrètement par le gouvernement américain ou même l'un de ses ennemis. L'année dernière, nous avons découvert un brevet accordé à la marine américaine pour un avion exotique qui utilise la technologie de "réduction de masse" pour réduire sa masse et réduire son inertie (la résistance d'un objet au mouvement) afin qu'il puisse foncer à grande vitesse.
Bien que nous ne sachions pas si la technologie brevetée a été utilisée dans un véritable avion, l'invention était si avancée qu'elle ressemblait aux mécanismes anti-gravité trouvés dans les films de science-fiction.
Les chercheurs de l'AATIP ont également étudié les trous de ver, le camouflage par invisibilité, les déformations de l'espace-temps et les armes laser à haute énergie, lors d'une enquête sur les PANs."

Alors que se passe-t-il vraiment dans notre ciel? Voici les questions auxquelles Nick Pope espère recevoir des réponses cette année afin de percer le mystère une fois pour toutes.

Quelle est la « meilleure évaluation » actuelle du gouvernement américain concernant les objets représentés dans les 3 vidéos de la marine américaine?

"Tout le monde a posé la mauvaise question. Les gens demandent 'quels sont ces objets' et cela ouvre la porte à des réponses telles qu'une déclaration précédente d'un porte-parole qui a déclaré: 'La marine considère les phénomènes contenus / décrits dans ces 3 vidéos comme non identifiés'.

Très bien mais nous savons que le Président Trump et divers sénateurs ont été informés à ce sujet et je sais par mon expérience au Ministère de la Défense en tant que porte-parole, que vous n'entrez jamais dans de telles réunions avec une évaluation qui ne va pas plus loin que 'nous ne savons pas'.

C'est parce que même si c'est vrai, la question suivante est: 'D'accord, mais quelle est votre meilleure évaluation actuelle?'

Et lorsque vous avez affaire à des hauts dirigeants politiques, vous devez simplement avoir quelque chose de significatif à offrir, lorsque cette question inévitable est posée. La meilleure évaluation peut être erronée - pensez aux armes de destruction massive irakiennes - mais il y en aura absolument une !"


Quelle est la vérité sur les « métamatériaux »?

Les premiers rapports des médias sur l’AATIP parlaient de la modification des bâtiments de Bigelow Aerospace – la société qui a obtenu le contrat AATIP de la DIA – pour stocker des matériaux qui auraient récupéré de l’UAP, appelés métamatériaux.

"Juste au moment où cette histoire était rejetée avec la suggestion que les débris étaient principalement du matériel envoyé par des témoins et des ufologues au fil des ans, Luis Elizondo a déclaré que si certains documents provenaient effectivement du public, d'autres provenaient de 'sources gouvernementales'.

De plus, il a été révélé que l'armée américaine avait signé un accord de recherche et développement avecTo The Stars Academy of Arts & Science de Tom DeLonge - le groupe à but non lucratif pour lequel Luis Elizondo et d'autres acteurs clés de l'AATIP travaillent maintenant. Ce n'est pas la première fois que les militaires semblent intervenir pour que l'histoire continue, juste au moment où les choses s'éteignaient. C'est intéressant, car cela renverse la situation habituelle où les militaires essaient de minimiser ou de tuer des histoires d'OVNIS.

L'analyse du rapport isotopique et la diffraction des rayons X pourront déterminer si l'un de ces matériaux a été dans l'espace ou s'il y a quelque chose d'inhabituel dans leur structure. Ces tests sont si évidents qu'ils doivent déjà avoir été effectués. On pourrait s'attendre à ce que l'armée américaine sache cela et connaisse les résultats, donc le fait qu'elle soit toujours intéressée est potentiellement révélateur ici."

Pourquoi le Pentagone revient-il sur son admission antérieure selon laquelle l’AATIP a enquêté sur l’UAP?

Les premières déclarations officielles sur l’AATIP décrivaient ce programme comme un programme d’évaluation des « menaces aérospatiales avancées étrangères à long terme aux États-Unis » et ajoutaient « y compris des événements anormaux (tels que des observations de véhicules aérodynamiques engagés dans des manœuvres extrêmes, avec une phénoménologie unique, rapportés par les États-Unis »). Pilotes de la marine ou autres sources crédibles) ».

"Une déclaration de mai 2019 au journaliste du New York Post, Steven Greenstreet, d'un porte-parole de l'US Navy a confirmé que l'AATIP " a poursuivi ses recherches et ses enquêtes sur des phénomènes aériens non identifiés".

Cependant, dans une récente déclaration au chercheur sur les ovnis John Greenewald Jr., un porte-parole du Pentagone a déclaré que l'AATIP n'était pas lié aux PANs.

Cela contredit l’ancien responsable de la DIA et homme de confiance de l’AATIP, Luis Elizondo, qui a déclaré que l’AATIP était un 'programme 100% OVNI, ainsi que l’ancien leader de la majorité au Sénat, Harry Reid, qui a créé l’AATIP. Pour compliquer encore les choses, en janvier 2019, le Bureau des communications d'entreprise de la DIA m'a remis une copie de sa lettre au Congrès à laquelle ils ont joint une liste de tous les produits fabriqués dans le cadre du contrat AATIP, lequel comprenait des études sur l'anti-gravité, l'invisibilité, les déformations de l'espace temps (stargates, warp drive, trous de ver) et l'équation de Drake, cette dernière étant une construction théorique conçue pour estimer le nombre d'autres civilisations dans notre galaxie - ce n'est clairement pas quelque chose que vous auriez besoin de savoir si le problème concernait les avions russes et chinois.

Que ce soit le Président ou un membre du Congrès, quelqu'un doit intervenir et s'occuper de ce gâchis, car à l'heure actuelle, une partie du gouvernement dit une chose, tandis qu'une autre dit autre chose. C'est ridicule et ça rend fou tout le monde."

Le Sénateur Harry REID et Robert BIGELOW

 

Quel est le statut de l’intérêt du Congrès dans tout cela?

"Il y a eu un intérêt pour l'AATIP et des rencontres entre l'US Navy et plusieurs parties du Congrès: le Comité des Services Armés, le Comité du Renseignement et le Comité de la Sécurité Intérieure. Il a également été suggéré de faire participer le sous-comité de l'Espace et le sous-comité des Menaces et Moyens émergents.

Cependant, le fait que le Congrès dispose de deux chambres, le Sénat et la Chambre des Représentants, complique les choses. Le public ne sait ni quel comité ou sous-comité est à la direction actuelle de tout cela, ni quels documents ont été générés par cette activité du Congrès, ni même quelle quantité de cette documentation sera diffusée en vertu de la Freedom of Information Act.

On ne sait pas non plus si cet intérêt du Congrès se transformera en auditions formelles et dans l’affirmative, s’il s’agira d’auditions publiques ou à huis clos, comme cela peut être le cas si une grande partie des informations sont hautement classifiées."
Traduction de Jacky Kozan, le 8 janvier 2020

 

 

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie