Un petit pas pour la Science, un grand pas vers l’ovniologie?

Le numéro 509 de LA RECHERCHE, paru en Mars 2016 publie un article d’Alain FUCHS, Président du CNRS, article daté  du 18 Novembre 2015.

A – Le contexte :
Les attentats  contre l’hebdomadaire «CHARLIE HEBDO» viennent d’ébranler notre pays et font soulever la question de leur prévention, question devant concerner selon M.  Alain FUCHS , des recherches non seulement dans les domaines des sciences physiques et humaines, séparément, mais de manière transdisciplinaire. La mise en œuvre de cette entreprise nécessitera  la mobilisation de «toute la communauté académique » mettant sa créativité et son expérience au service de la société. Il est annoncé que pour atteindre  un résultat, le CNRS a soutenu plusieurs projets de recherche concernant la sécurité humaine.

B – Quel est le rapport avec  l’Ovniologie-ufologie ?
Le lien  «obligatoire» et immédiat est le suivant:
– alors que le risque engendré par des attentats est relativement récent et favorisé par les développements technologiques banalement humains, de natures relativement bien connues,
– pourquoi la SCIENCE INSTITUTIONNELLE, incarnée par de brillants chercheurs membres de l’Académie des Sciences, du CNRS, des instituts  en faisant partie, ne se mobilisent pas pour étudier le Phénomène OVNI se manifestant depuis des décennies- des siècles en violant les lois bien démontrées de notre physique, en montrant de surcroit des comportements  «intelligents» ;

Phénomènes possiblement dangereux de manière imprévisible, car ignorés-méprisés, par des «scientifiques» carriéristes fascinés par leur statut, nouveaux prêtres de la religion de la PENSÉE UNIQUE, un nouvel aspect d’une forme de corruption.

CORRUPTION, subst. fém.
1. Action de changer l'état naturel d'une chose en la rendant mauvaise...
2. Altération, changement en mal (sous l'effet de causes externes ou internes). L'objet de l'action est une œuvre, une structure, une valeur sociale.