Des drones militaires russes et chinois pourraient expliquer les mystérieuses observations d’ovnis

Vues : 35

Chris Bradford, le 4 février 2022



Source

Nick Pope, qui a enquêté sur les ovnis pour le gouvernement britannique, a déclaré que la question des phénomènes aériens non identifiés s’est “assombrie” depuis la publication du rapport du Pentagone en juin.





Nick Pope, qui a enquêté sur les OVNIs pour le gouvernement britannique,
a déclaré au Sun que des drones russes ou chinois pourraient être à l’origine des observations présumées.


La Chine a utilisé l’intelligence artificielle
pour analyser les objets mystérieux dans son espace aérien
Crédit : Getty

Il a conclu que les 143 observations présumées par des pilotes militaires américains depuis 2004 restent inexpliquées.

Pope a déclaré au Sun :

“La communauté ovni résume le débat en disant qu’il faut croire soit aux extraterrestres,soit aux drones.

“Je pense que le monde réel est plus nuancé que cela. Ce n’est pas une situation binaire et il est parfaitement possible d’imaginer un scénario où les observations pourraient être à la fois des drones et des extraterrestres chinois et russes. Ce n’est pas comme si ces éléments s’excluaient mutuellement”.

L’ancien fonctionnaire du Ministère de la Défense a déclaré que le débat sur les ovnis est “simplifié” en raison de la “nature humaine”.

M. Pope a prévenu que les États-Unis pourraient être en retard sur leurs rivaux dans leur tentative d’expliquer les observations mystérieuses.

L’année dernière, des chercheurs chinois ont utilisé l’intelligence artificielle pour analyser des objets mystérieux dans l’espace aérien du pays, a rapporté le South China Morning Post.

Dans un rapport de 2019, Li Chen, de l’Académie d’Alerte Précoce de l’armée de l’air, a mis en garde :

“L’apparition fréquente de conditions aériennes non identifiées ces dernières années… pose de graves problèmes à la sécurité de la défense aérienne de notre pays.”

Il pense que l’IA pourrait “sortir des sentiers battus” alors que les chercheurs tentent d’établir une source derrière les observations présumées, que ce soit un gouvernement hostile ou la nature.

Les chercheurs pensent que l’intelligence artificielle peut établir la finalité d’un objet. Selon le SCMP, les orbes sont plus susceptibles d’être d’origine humaine si elles sont déployées lors d’exercices militaires ou politiques majeurs.

La Chine n’a apparemment enregistré qu’une seule observation d’OVNI,qui s’est produite au-dessus d’une base aérienne à Cangzhou, Hebei,le 19 octobre 1998.

Selon le journal Hebei Daily, deux avions à réaction ont reçu l’ordre d’intercepter un objet volant à basse altitude apparu mystérieusement au-dessus de la base aérienne.

L’objet, à l’aspect étrange, a été comparé à un “champignon à pattes courtes”, car deux faisceaux lumineux brillants ont été projetés depuis son ventre.

OBSERVATIONS ÉTRANGES

Et, il a grimpé jusqu’à une altitude de 20 000 mètres avant de disparaître des systèmes radar lorsque les avions ont tenté de l’intercepter.

En mars 2012, la découverte d’un objet métallique, surnommé”fragment d’OVNI”, a laissé les habitants de Sibérie perplexes.

Les habitants ont supposé qu’il était tombé sur la Terre, mais des responsables de l’agence spatiale russe ont confirmé que l’objet”n’était pas lié à la technologie spatiale”, selon le Telegraph.

Et, en 1989, des enfants de Voronezh, qui faisait autrefois partie de l’Union Soviétique, ont affirmé avoir vu une lueur rose et une boule rouge planer dans le ciel.

Ils ont affirmé avoir vu un extraterrestre à trois yeux, portant des bottes de bronze et un disque sur la poitrine, sortir du vaisseau spatial, selon l’agence de presse étatique TASS.

Les enfants ont affirmé de façon sensationnelle que l’extraterrestre avait utilisé un pistolet laser pour faire disparaître un garçon de16 ans.

ENDORMI AU VOLANT

Nick Pope a déclaré :

“La nature fermée et secrète de la Chine et de la Russie signifie qu’elles auraient pu enquêter sur les OVNIs depuis bien plus longtemps, mais les États-Unis semblent s’être seulement réveillés à ce problème de sécurité nationale.

“Les États-Unis se sont endormis au volant. Je pense que c’est comme le vieux dicton: le plus grand tour du diable a été de convaincre le monde qu’il n’existait pas. Je pense que les bureaucrates ont détourné le regard.”

Le rapport historique du Pentagone qui a enquêté sur les phénomènes aériens non identifiés a examiné 144 observations présumées, mais n’a pu en établir qu’une seule avec une “grande confiance”.

L’objet a été identifié comme un “grand ballon qui se dégonfle” et a été attribué à un “fouillis aérien”.

L’ancien astronaute de la NASA Bill Nelson pense que les humains ne sont pas seuls dans l’univers.

Tim Burchett, membre du Congrès républicain, a émis l’hypothèse que l’homme fort de la Russie, Poutine, enverrait un VAN(véhicule aérien sans pilote) pour montrer sa supériorité dans un contexte de craintes pour la sécurité nationale.

Les experts estiment que cette année pourrait être cruciale pour tenter de percer le mystère des ovnis.

Pope pense que 2022 sera critique pour le mouvement ufologique,comme il l’a dit :

“Vous pouvez soit rester assis et laisser les choses se produire, auquel cas, vous perdrez l’initiative, soit vous pouvez vraiment prendre ce qui s’est passé l’année dernière.

“Après être passés de la marginalité au courant dominant, nous devons continuer à poser des questions difficiles, à demander des comptes au gouvernement et à faire pression pour plus d’initiatives et de divulgations.”

Pope pense que le secret de l’État russe pourrait signifier que les États-Unis sont en retard dans leurs enquêtes sur les ovnis.


Nick Pope pense que le secret de l’État russe pourrait signifier
que les États-Unis sont en retard dans leurs enquêtes sur les OVNIs.

Traduction de Jacky Kozan le 12 février 2022

Publié par

Jacky Kozan

Fondateur et coordinateur de l'Académie d'Ufologie