Dernières nouvelles du crash de Magé

Je viens de parcourir la presse locale de Magé-Rio. Il n’y a rien de nouveau depuis le 13 mai jour de l’annonce des « évènements ».
Il n’y a pas de démenti officiel, ni d’annonce de canular.
Une revue ufologique locale donne plus de détails, mais rien de nouveau.

Source: https://www.ovnihoje.com/2020/05/19/ovnis-de-mage-podem-estar-sendo-acobertados-insinua-autor-americano/

Extraits:

Il s'avère que le lieu de l'accident était proche de l'emplacement d'une usine de feux d'artifice (une ancienne usine de munitions de l'armée) dans laquelle il aurait pu y avoir des tests ou une célébration. L'image bloquée de Google Earth a été causée par le toit d'un immeuble reflétant l'éblouissement du soleil. De nombreuses vidéos d'hélicoptères et d'avions dans la région étaient liées par coïncidence aux observations.
Pendant ce temps, ceux qui cherchaient des explications plausibles ont suggéré qu'il s'agissait d'une explosion de transformateur (bruit et flash), de débris de fusée (la partie de la fusée chinoise venait de s'écraser dans l'Atlantique et une fusée russe a explosé dans l'espace et s'est écrasée dans l'océan Indien), des satellites SpaceX (ils sont partout aujourd'hui) ou des parachutistes (généralement à l'origine de formations lumineuses dans le ciel nocturne). Sans explication officielle et avec tout le monde fatigué des nouvelles du coronavirus, les médias sociaux, les médias grand public et les médias du complot ont choisi chacun leur propre version.
Ce qui nous ramène à la question évidente ... que s'est-il passé?

Crah ovni confirmé à Magé au Nord de Rio de Janeiro

Il y a beaucoup de publications d’articles, de vidéos et d’images à propos de ce crash. Il y a aussi des informations dans la presse locale.

Un évènement d’importance majeure à eu lieu à Magé le 05 mai.

Attention, il se peut donc que ce crash ovni de Magé soit une mise en scène, peut être même avec la collaboration de certains ETs afin de préparer une « divulgation ».

Écoutez bien la vidéo.

 

 

Le ministère japonais de la Défense va rédiger des protocoles OVNI

Le ministère japonais de la Défense
va rédiger des protocoles OVNI
en réaction à des images américaines.

 

 

 

Article de JIJI02 Mai 2020

Le ministère de la Défense prévoit d’élaborer des protocoles pour les rencontres avec des ovnis à la lumière de la récente décision du département américain de la Défense de publier des vidéos des objets mystérieux.

Le ministère envisagera des procédures pour répondre, enregistrer et faire des rapports sur les rencontres avec des ovnis car leur nature inconnue pourrait créer de la confusion parmi les pilotes des Forces d’autodéfense.

Les vidéos publiées lundi par le département américain de la Défense ont été prises en 2004 et 2015. Certaines montrent un objet volant elliptique avec une vitesse et une maniabilité sans précédent.

Le ministre de la Défense Taro Kono a déclaré mardi que les pilotes des FDS n’ont jamais rencontré d’ovnis mais que le ministère élaborera des protocoles pour cette éventualité.


Ministre de la Défense TARO KONO

Selon le ministère, des avions de chasse de l’Air Self-Defense Force de sept bases allant de Hokkaido à Okinawa ont pour mission de surveiller et identifier les avions de nationalité inconnue.S’il apparaît qu’un tel avion pourrait pénétrer dans l’espace aérien japonais, les chasseurs l’invitent à changer de cap en anglais. Une fois sa nationalité déterminée, la demande est renouvelée dans la langue de ce pays.

Si l’avion pénètre dans l’espace aérien japonais, l’ASDF peut tirer des coups de feu, y compris des balles traçantes, et le forcer à atterrir. Il n’est pas clair si de telles procédures seraient efficaces contre les ovnis.

Il est possible que des ovnis ne puissent pas être détectés par des systèmes radar terrestres et soient cependant rencontrés par des avions de la SDF en mission de formation ou de surveillance.

« Si (des ovnis) sont rencontrés, l’entraînement sera immédiatement annulé », a déclaré une source d’ASDF. « Nous chercherons à l’identifier à une distance de sécurité, y compris s’il s’agit d’un drone, et à le signaler au Centre de Défense Aérienne pour obtenir des ordres. »

« Pour être honnête, je ne crois pas aux ovnis », a déclaré Kono. « Mais parce que le ministère de la Défense a publié une telle vidéo, j’aimerais entendre la partie américaine sur son intention et son analyse. »

Traduction de Jacky Kozan le 09 mai 2020