Introduction au projet de Recherche ADAM

Une publication de Tom DeLonge-TTSA

26 juillet 2018

 

To The Stars Academy of Arts & Science annonce le projet de recherche ADAM, un programme de recherche universitaire axé sur les matériaux exotiques pour l’innovation technologique

De temps en temps, diverses sources ont recueilli des échantillons de matériaux provenant de véhicules aérospatiaux avancés d’origine inconnue (populairement connu sous le nom de UAP – Phénomènes Aériens Non Identifiés – ou OVNIS). Ces sources comprennent des particuliers, des comités d’enquête aérospatiaux étrangers, des exploitants aérospatiaux et des organisations gouvernementales. Au fur et à mesure que ces matériaux sont mis en lumière, ils peuvent être disponibles pour inspection.

Compte tenu de l’importance potentielle de ces découvertes, To The Stars Academy a fait de l’utilisation de ses ressources une priorité de niveau 1 pour soumettre ces matériels à une évaluation scientifique détaillée et rigoureuse dans la mesure du possible. Dès que TTS Academy sera informée que des matériaux sont disponibles, un effort important sera fait pour documenter leur origine et leur crédibilité, suivi par l’établissement de procédures de contrôle et de traçabilité ainsi que des protocoles de propriété. En plus d’examiner les matériaux pour leur importance potentielle en tant que preuve d’origine exotique, l’analyse évaluera les matériaux pour des caractéristiques telles que la résistance exceptionnelle, la construction légère et toutes les propriétés avancées inhabituelles qui pourraient potentiellement contribuer au développement de nouvelles technologies excitantes dans le futur.

Dans un premier temps, TTS Academy a conclu un contrat avec EarthTech International, Inc., (www.earthtech.org), un groupe de réflexion en Recherche très respecté à Austin, Texas, pour évaluer les propriétés des matériaux disponibles. Sous la direction de Harold E. Puthoff, ancien conseiller principal et sous-traitant du programme AATIP du Pentagone (Advanced Aerospace Threat Identification Program) et actuel vice-président de la technologie pour TTS Academy, EarthTech est bien placé pour diriger ce plan de recherche sur les matériaux.

Traduction Jacky Kozan le 27 juillet 2018

Ce document peut être téléchargé au format « .pdf »

TTSA annonce le projet de recherche ADAM

Divulgation

To The Stars Academy of Arts & Science
annonce le projet de recherche ADAM,
un programme de recherche universitaire
axé sur les matériaux l’exotique
pour l’innovation technologique

Investisseurs et amis,
Aujourd’hui (26 juillet 2018), nous annonçons le lancement de notre programme de recherche phare, le projet de recherche ADAM et notre partenariat avec Earth Tech International (www.earthtech.org), un organisme de recherche pionnier situé à Austin, au Texas, à la pointe de la science et de la technologie de la prochaine génération.

Le projet ADAM, un acronyme pour « Acquisition & Data Analysis of Materials (Acquisition et Analyse des Données de Matériaux) », se concentrera sur la collecte et l’évaluation scientifique des échantillons de matériaux obtenus grâce à des rapports fiables de véhicules aérospatiaux avancés d’origine inconnue.

Nous sommes submergés par l’accueil que notre équipe de classe mondiale a reçu depuis le lancement de l’entreprise et sommes confiants dans notre capacité à faire partie des équipes de recherche de pointe qui essaient de répondre à certaines des plus grandes questions de notre vie.

Nous avons été occupés ces derniers mois à mettre en place l’infrastructure et les opérations. Nous avons eu la chance que des gens incroyables se joignent à nous de partout dans le monde pour collaborer à notre exploration scientifique et ils sont engagés dans une approche réfléchie et une ouverte d’esprit envers notre entreprise.

Rien de tout cela ne serait possible sans votre soutien continu pour lequel nous sommes reconnaissants. Nous sommes impatients de partager notre voyage avec vous.

Tom DeLonge
CEO, To The Stars Academy of Arts & Science

Traduction Jacky Kozan, le 27 juillet 2018

Ce document peut être téléchargé au format « .pdf »

 


Extraits du Go To Meeting du 03 juillet 2018

L’intervention de Joe Firmage

Mis en ligne par Grant Cameron
le 20 juillet 2018

Source

Participants

AP      Aliyah Pandolfi

DA      Doug Auld

KA      Kevin Alber  (pas d’image)

JF       Joe Firmage

  

…<snip>…

AP     Est-ce que le gyro produit aussi de l’énergie libre?

JF      La réponse est que ce n’est pas encore déterminé. En tant que physicien je ne crois pas particulièrement à l’énergie libre. Je crois que la conversion du couple en moment angulaire ou, mieux dit, du moment cinétique en moment linéaire, est possible. C’est à dire que la propulsion est réalisable, ce qui signifie probablement qu’il existe un potentiel désentropique ou énergétique qui peut être exploité par le même principe d’action. Je le crois. Mais c’est davantage la variété de surproduction des moments que la variété de l’énergie.

AP    Je crois qu’il n’y a pas de valeur dans les choses libres.

JF    … C’est fondamentalement juste. Personne n’a besoin de choses sans valeur et donc je crois personnellement que la linéarisation du moment angulaire est le Saint Graal.

DA    J’ai une question. Qu’est-ce que votre vision vous a appris? Quelle vision avez-vous eu?

JF    Vous parlez de l’événement de 1997?

DA    Oui.

JF    C’était une expérience unique et je vais essayer d’être aussi concis que possible. Je faisais partie d’une tournée de présentation pour US Web en 1997 au moment où la cote NASDAQ passait de 1 000 à 2 500 et plus, mais la crise de la devise était sur nous au milieu de notre tournée. Et pour tous ceux qui connaissent, c’est comme le film « le jour sans fin ». Et juste avant que je sois sur la tournée, il m’est arrivé d’imprimer un communiqué de presse de Lockheed Martin. Parce que je m’intéresse toujours à la physique et que j’ai été formé à la physique nucléaire et qu’il a attiré mon attention sur la nature de la gravité. Si cela devait être vrai, je pensais: « Bon sang! » Nous serions capables à un moment donné de trouver des moyens de la modifier, de la modifier et de la contrôler [la gravité]. Et c’était début novembre 1997. Six heures plus tard, j’avais une expérience inhabituelle. Je ne sais pas si c’était un ET flottant au-dessus de mon lit ou une mauvaise présence. OK? Ou une projection ou quoi que ce soit. OK? Mais c’était très réel. Et ce n’était certainement pas un état hypnogogue, vous savez, semi-rêvé.

KA    Appellerais-tu ça un portail, Joe?

JF    Je le ferais. C’était …, vous savez, les gens plaisantent autour du mot portail et je respecte cela. Voici comment je différencie un portail des machines qui impliquent les mêmes paramètres. La différence est l’espace d’information de l’intelligence, de la conscience de l’univers. Dieu si voulez. Cosmos si vous le souhaitez. Pour moi, on les désigne avec le même mot. Puisque cette intelligence est capable d’être active avec votre esprit. Et ceci est un hublot dans ma façon non-informatique de le dire, de le dire comme on le dirait en Physique. Maintenant, parmi les appareils sur lesquels nous travaillons depuis 20 ans après une découverte de base en 1999, il y a des systèmes électrodynamiques de… pensons à n’importe quel objet que vous connaissez, pensons à un gyroscope, par exemple, une toupie sur une table de cuisine, d’accord? Il faut bien considérer que c’est des milliards de quarks qui ont chacun leur propre précession, leur propre plan de rotation et ils n’aiment pas particulièrement en changer quand ils tournent. Nous avons découvert ce que Richard Feynman a déclaré sur son lit de mort, que c’est l’une des grandes questions sans réponse en physique empirique. Pourquoi la toupie défie-t-elle la gravité en se penchant pendant la rotation? Pourquoi? Pas de combien. Nous savons combien. Et vous pouvez l’appeler la force centrifuge, un rebond dans la force centrifuge et toutes ces choses, mais la réalité c’est que l’on parle de la nature de l’inertie et c’est ainsi que nous avons décidé d’aller dans cette direction. Aller aux fondamentaux et c’est après … J’ai été à trois instituts de physique. Un théorique, à Stanford, le meilleur. Un expérimental à la base aérienne navale d’Alameda qui avait été démantelé une décennie plus tôt et un troisième qui était vraiment privé, pour la science des matériaux, tous trois de 1998 à 2001. Et tous les éléments communs ont montré pourquoi la précession défie l’angle de la gravité au centre de la matière? Pourquoi? Pas combien. Nous savons combien. Mais comment? Et c’est ainsi que nous nous sommes concentrés comme un faisceau laser très fort et fait une très bonne découverte. Et puis, il s’est produit deux grandes dépressions qui ont retardé notre travail d’une dizaine d’années, mais il a été remanié avec le soutien de certaines institutions financières, pour aider à faire démarrer les expériences. Donc, en 2009, nous avons commencé la version 01 et nous avons ensuite fait les 02, 03, 04, 05, 06. Le 06 était un géant de 300 kg qui s’est déplacé de 4 m en 1 seconde vers ma tête mais heureusement, ma jambe l’a bloqué. Je n’ai eu que 16 points de suture, 07 et 08 c’était en 2012 et maintenant c’est 09. Et c’est hors du monde de la terminologie, comme se référant à un lecteur-enregistreur de K7 analogique Beta (Betamax de Sony en 1975). Les plans d’essai de Chuck Yeager jusqu’à la version 1.0 sont viables pour une entreprise ou une utilisation à grande échelle dans les secteurs gouvernementaux, privés, publics et à but non lucratif, ce qui est une percée à mon avis. Nous sommes en train de passer un protocole de test rigoureux en ce moment – le plus rigoureux que j’ai jamais eu le privilège de rencontrer, et c’est très, très, très excitant.

DA    Fantastique. Merci beaucoup Joe de nous l’avoir dit. C’était génial.

JF    Je dois vous dire une des choses que je sais de certaines des personnes ici présentes dans l’auditoire. Je dois juste estimer (…?…) les gens dans ce domaine. Je vous assure que j’ai beaucoup de respect pour les courageux et je vous assure que je les respecte. Parce que vous pariez votre capital que je vais investir dans les OVNIS. Le monde a changé. Nous ne parlons pas d’ovnis mais nous le sommes. Nous parlons de rendre Star Trek réel. C’est notre mission.

DA    C’est génial.

AP    Merci beaucoup Joe pour avoir pris autant de temps sur votre emploi du temps chargé.

JF    Je souhaite partager davantage dans les prochaines semaines. Nous construisons définitivement une institution privée publique et nous l’appellerons l’Entreprise.

Un texte de Grant Cameron , traduction Jacky Kozan, le 24 juillet 2018

Nouveau livre de Robert Roussel: OVNIS 1947-2017 Le choix du déni

Disponible chez L’Harmattan

Le nouveau livre de Robert Roussel

Membre de l’Académie d’Ufologie

Quand j’ai commencé à lire « OVNIS 1947-2017 Le choix du déni », j’avais peur de passer beaucoup de temps à sa lecture et à sa compréhension, mais après une première lecture de 50 pages, j’ai compris que le texte était facile à assimiler; il comprend de nombreux détails et il est très informatif et attractif. Robert Roussel a choisi des mots simples que j’ai dans mon vocabulaire et j’ai ainsi pu le lire facilement. Comme je suis ufologue, j’y ai trouvé des informations sur des observations ufologiques ou sur certains événements que je connaissais auparavant mais présentées dans un contexte historique et qui m’ont donné une nouvelle dimension à l’histoire de l’ufologie française ainsi qu’une compréhension bien explicitée de la façon dont nos élites l’ont appréhendée au cours des 70 dernières années.
Page après page, je voulais en savoir davantage. J’ai eu le sentiment de construire l’histoire de l’ufologie française à partir de différentes pièces. En tant qu’ufologue j’avais des pièces, mais pas toutes et je n’avais pas de place pour ranger celles que j’avais; je n’avais pas de ciment et je ne suis pas maçon. Robert Roussel apporte tout ça dans « OVNIS 1947-2017 Le choix du déni »!
Dans ce livre j’ai découvert une présentation des événements, des personnes et des organisations chronologiquement triées et liées entre elles. Même s’il contient beaucoup d’informations, il est agréable à lire et il simplifie la compréhension de l’histoire de l’ufologie.
Pendant la progression de ma lecture, j’ai réalisé page après page qu’au cours des 40 dernières années, Robert Roussel a fait un travail énorme et fastidieux ainsi qu’un gros investissement de son temps, de ses connaissances et de son expérience de journaliste .
Robert Roussel nous offre un outil indispensable concernant l’ufologie et son histoire. Dans quelques années ce sera un livre d’histoire.
Les ufologues le remercieront pour la création de cet outil. La divulgation officielle étant annoncée et en route, dans quelques mois les citoyens apprécieront d’avoir un tel ouvrage disponible. Il leur fera découvrir précisément et simplement ce qui leur a été camouflé depuis 70 ans.

Jacky Kozan, le 09 juillet 2018